Bien gérer ses résidus de jardin est important car cela permet de réduire ses déplacements en déchèterie, de réduire les coûts pour les collectivités (et les contribuables), de protéger les sols et les plantations (grâce au paillage) et d’avoir un fertilisant naturel (grâce au compostage).

POURQUOI REDUIRE SES DECHETS VERTS ?

En Bretagne, les déchets verts représentent 42% des apports en déchetterie. A cela, il faut ajouter la pollution que provoquent les déplacements vers la déchèterie (gaz à effet de serre, pollution de l’air), le manque de place pour stocker les déchets végétaux et le coût du recyclage de ces déchets pour la collectivité et le contribuable !

Le saviez-vous ?

  • 557 500 tonnes de déchets verts sont collectés chaque année en Bretagne !
  • L’entretien du jardin génère environ 160 kilos de déchets verts par personne et par an.
  • 9 % des foyers les brûlent à l’air libre.
  • Le transport et le recyclage des déchets verts représentent un budget de 50 à 100 euros la tonne!

    brulage - JAN MCE

Halte au brûlage !

Brûler les déchets verts dans son jardin et /ou jeter les déchets verts dans la nature est interdit et peut être puni d’une amende pouvant aller jusqu’à 450 €.

Textes de référence

Au-delà des possibles troubles de voisinage (nuisances d’odeurs ou de fumées) ou des risques d’incendie, le brûlage des déchets verts augmente la pollution atmosphérique. Brûler des végétaux, surtout s’ils sont humides, dégage des substances polluantes, toxiques pour les êtres humains et l’environnement, telles que des particules (PM), des oxydes d’azote (NOx) des hydrocarbures aromatiques polycycliques (HAP), du monoxyde de carbone (CO), des composés organiques volatils (COV), ou encore des dioxines. La toxicité des substances émises est encore augmentée lorsque ces déchets verts sont brûlés avec d’autres déchets du jardin (plastiques, bois traités).

Des chiffres impressionnants ! Chaque année, près d’un million de tonnes de branches, résidus de tonte et feuilles partent en fumée. Pourtant les impacts sanitaires et environnementaux sont démontrés : par exemple, brûler 50 kg de végétaux à l’air libre émet autant de particules fines qu’une voiture diesel récente qui parcourt 13 000 km (source Ademe – juin 2018).


Plaquette « Le brûlage des déchets verts à l’air libre »

QUELLES SOLUTIONS SONT POSSIBLES ?

Solutions :

composteurs mce

  • Pour une habitation neuve, opter pour une surface de jardin adaptée à votre capacité à l’entretenir.
  • Choisir des arbres, des arbustes et une pelouse à croissance lente qui généreront moins de déchets.
  • Privilégier des hauteurs de haies semblables, plus faciles à entretenir. Les haies basses sont à privilégier car elles auront moins besoin de tailles et généreront ainsi moins de déchets verts.
  • Broyer les déchets organiques (branches) avec un broyeur afin d’en faire du paillage. Ceci est très utile pour éviter la pousse des adventices, maintenir l’humidité et enrichir le sol.
  • Réutiliser la pelouse et les feuilles mortes aux pieds de vos plantes, cela sert de paillis. 
  • Composter : le broyat, les feuilles, les tailles d’entretien pourront faire office de matière sèche.
  • Privilégier les gazons à croissance lente afin de tondre moins souvent.
  • Privilégier les tontes hautes (7-8cm) : les adventices se développent moins, le gazon est plus résistant et pousse moins vite, la terre est plus fertile.
  • Privilégier les tontes mulching (en laissant l’herbe finement broyée sur le sol) afin d’enrichir la terre.
  • Choisissez des plantes couvre-sol mais non invasives si des espaces sont à combler dans votre jardin.
  • Si vous avez un grand jardin et que celui-ci nécessite trop d’entretien, vous pouvez semer une prairie fleurie ou laisser une partie de votre jardin en jachère. Enfin, l’éco-pâturage, permet d’entretenir le jardin grâce aux animaux (moutons).

 

Pour aller plus loin

broyeur mce


Location de broyeurs sur Rennes Métropole

Sur Rennes Métropole, 17 structures proposent des broyeurs, 4 modèles de broyeurs (tondeuse mulching, broyeur électrique ou thermique) peuvent être empruntés. La Mce dispose d’un broyeur électrique pliable Néo 2 (diamètre de coupe 3 cm maxi, bac collecteur 50 litres). Il est prêté avec le matériel de protection : gants, lunettes, casque anti-bruit.

Article sur le broyeur de végétaux en location à la Mce

Rennes Métropole propose également des formations pour un jardin zéro déchet