DEFI CANICULE

Défi Canicule est une opération qui mobilise les habitants sur la question des îlots de chaleur et de fraîcheur à Rennes. Avec le dérèglement climatique, il faut s’attendre dans les années à venir à un accroissement des phénomènes extrêmes. Des canicules plus régulières, des températures en ville (phénomène d’îlot de chaleur urbain) plus importantes, etc.  C’est pourquoi la Mce, avec des partenaires, sensibilise les habitants, au travers d’animations, d’un inventaire participatif des îlots de fraîcheur et de mesures citoyennes. Pour que nos villes, et surtout les citadins, s’adaptent au mieux face au climat qui change.

ILOT DE CHALEUR

defi-canicule_1

Chacun a déjà pu ressentir qu’il faisait plus chaud en ville qu’à la campagne. C’est le phénomène d’îlot de chaleur urbain, qui est marqué la nuit, notamment en été, mais qui peut aussi arriver en hiver. Ce phénomène s’explique par :

  • la densité des bâtiments, pouvant parfois créer des « rues canyons »
  • l’imperméabilisation des surfaces et la diminution de la présence de la végétation
  • nos activités (trafic automobile, climatisation/chauffage, industrie…)

defi-canicule_2 Les îlots de chaleur à Rennes : • +6°C à +7°C  : c’est l’écart qui peut être observé entre le centre de Rennes et la campagne • Actuellement, la température dépasse 30°C plus de 8 jours par an A l’horizon 2030-2061, selon les  scénarios, ce sera23 à 37 jours par an. Sources : Météo-France, portail DRIAS, modèle CNRM-CERFACS-CNRM-CM5 / RCA


► Télécharger notre
affiche sur les îlots de chaleur

► Télécharger notre dépliant sur les îlots de chaleur

ILOT DE FRAICHEUR
Affiche-ilot-fraicheur

S’il existe des îlots de chaleur, il existe des îlots de fraîcheur ! Dans la ville, grâce à la présence de l’eau, de la végétation, des lieux sont moins soumis aux élévations de chaleur. C’est ce qu’on appelle un îlot de fraîcheur.


►Télécharger l’affiche sur les îlots de fraîcheur


Inventaire des îlots de fraîcheur à Rennes

defi canicule 3 Dans le cadre de l’opération Défi Canicule, tous les Rennais sont invités à nous faire découvrir leurs îlots de fraîcheur de proximité. N’hésitez pas à contribuer en ajoutant le vôtre sur la Carte OuVerte.
Un inventaire a été réalisé sur l’ensemble de Rennes, en questionnant des habitants : “dans quel espace public allez-vous prendre le frais lors de pics de chaleur ?”. Il a été identifié près 60 îlots de fraîcheurs sur Rennes : parcs, bords de rivières, espaces verts ombragés. Mieux identifier ces espaces, c’est aussi les protéger.

defi-canicule_carte-ouverte

 
 

UNE EXPERIMENTATION DE MESURE CITOYENNE

 

Durant l’été 2018, TerraClima et la Mce menaient une expérimentation de mesure citoyenne des îlots de chaleur sur trois quartiers de Rennes. 15 Rennais volontaires ont effectué de la mesure de températures, via des stations météo connectées. Ces températures, mesurées en intérieur et en extérieur, ont été croisé avec les données des stations météo urbaines. Il ressort de cette expérimentation :

• la mesure citoyenne (avec les capteurs NetAtmo) a une marge d’erreur d’environ un degré, avec la mesure scientifique
• plus on vit à un étage élevé, plus les températures restent élevées
• il y a un fort potentiel de rafraîchissement, au coeur de la nuit, en laissant rentrer l’air frais dans les logements

EN SAVOIR PLUS

Retrouvez notre veille sur les îlots de chaleur sur nos comptes sociaux :

https://www.facebook.com/DefiCanicule
https://twitter.com/DefiCanicule

Et si vous voulez nous contacter : canicule@mce-info.org

Cette opération est soutenue financièrement par l’Agence Régionale de Santé Bretagne, la DREAL Bretagne, le Conseil régional de Bretagne et la Ville de Rennes.

 

 

L’OPERATION DÉFI CANICULE

 

Avec le dérèglement climatique, les scientifiques alertent sur le risque d’augmentation des épisodes de canicules et d’amplification du phénomène d’îlot de chaleur urbain.
Ce dernier phénomène se traduit par des températures nocturnes qui restent plus élevées en ville, que dans la campagne environnante.  Avec des effets sur la santé des plus fragiles.
Pour faire connaître ces phénomènes climatiques et construire une ville résiliente au dérèglement climatique, la Mce et TerraClima ont mis en place l’opération : Défi canicule !

 

 

DEFI TERRITOIRE sans pesticides

Défi Territoire sans pesticides est un plan de transition en faveur de :

  • la réduction de la production de déchets verts
  • la réduction de l’utilisation de pesticides
  • la préservation des ressources en eau
  • la préservation de la qualité de l’eau
  • la préservation de la biodiversité
  • la préservation de la santé
  • la convivialité et du lien social

LES OBJECTIFS

  • Sensibiliser le grand public à la nocivité des pesticides pour débanaliser leur utilisation.
  • Sensibiliser à la réduction des déchets verts et l’accueil de la biodiversité au jardin
  • Essaimer les bonnes pratiques de jardinage en accompagnant les différents publics dans la transition écologique.
  • Fédérer les différents acteurs du territoire autour d’un même projet.

ASSOCIATIONS MEMBRES ET PARTENAIRES

  • Copilote et partenaires associatif : Vert le jardin, Ivine, Bretagne Vivante, Eau et rivière de Bretagne, Jardiniers Brétilliens, Maison de la Bio du Finistère
  • Partenaires financiers et techniques : Agence de l’eau Loire Bretagne, Conseil régional de Bretagne, Agence régionale de Santé Bretagne, Dréal, Conseil départementaux 22et 29, Rennes Métropole, Collectivité Eau du Bassin rennais.
  • Autres partenaires en fonction des animations : associations locales, collectivités, syndicat de bassins versant Société d’horticulture35, Amap d’armorique REEB ( réseau des acteurs de l’éducation à l’environnement en Bretagne), Académie, Enseignement agricole…)

PUBLIC CIBLE ET COMMUNICATION

  • Le grand public
  • Les jardiniers
  • Les professionnels (du commerce en jardinage), scolaires et gestionnaires
  • Site internet : www.jardineraunaturel.org qui comptabilise plus de 70000 vues/an

PUBLIC CIBLE ET COMMUNICATION

    1. Pour le grand public :
    • Reproduction et diffusion de livrets
      • « comment jardiner sans pesticide ? »
      • « ces petits animaux qui aident le jardinier »
      • « votre haie de jardin au naturel »
      • « Végétalisons nos murs »
      • « Mon jardin au naturel, bien démarrer en quelques gestes simples »
    • Diffusion d’expositions
    • « Pesticides, danger ! »
    • « Des communes et des jardins sans pesticides, pourquoi, comment ? »
    • « Jardiner au naturel »
    • « Ces petits animaux qui aident le jardinier »
    • « Des jardins et des gens »
    • Mise à jour du livret et de l’expo « Mauvaises herbes, on vous aime »
    • Création d’une boite à outil pédagogique itinérante sur le thème du jardinage au naturel avec l’objectif de le répliquer au niveau régional.
    • Création d’un agenda biannuel « Jardiner sur le bassin rennais » : recensement des évènements de jardinage au naturel : ateliers, formations, visites, expositions, ciné-débat…
    • Opération « Bienvenue dans mon jardin »: organisation de  « portes ouvertes » de jardins au naturel sur toute la Bretagne, en juin 2017 puis 2019  pour informer et faire découvrir.
    1. Pour les jardiniers (amateurs ou expérimentés)
    • Formation des jardiniers qui animeront l’opération « bienvenue dans mon jardin »
    • Animation « jardiner au naturel, comment démarrer un jardin ? » pour essaimer de bonnes pratiques de jardinage au naturel.
    • Défi familles : « Jardinage au naturel » : accompagnement des familles dans l’appropriation des techniques de jardinage et dans la transformation de leurs jardins conventionnels en jardin au naturel. Se fait sous forme de défi entre des équipes qui sont composées de 6 à 7 familles chacune.
    1. Pour les futurs professionnels, les scolaires et les gestionnaires
    • « Mon établissement scolaire sans pesticide » : accompagnement, valorisation et diffusion des expériences dans des collèges et lycées.

CONTACT

Guénaelle NOIZET

☏ 02 99 30 76 04

ou par email