Alimentation_autrement_CORLAB_dynamique

Reportage – Dynamiques territoriales

Edito

Comment répondre à l’enjeu d’une alimentation saine et durable à l’échelle d’une ville, d’une agglomération, d’un département ?
Certaines collectivités s’organisent au travers des Projets Alimentaires Territoriaux (PAT) pour fédérer les acteurs du territoire autour de la question de l’alimentation, mettre en œuvre des solutions concrètes. Par exemple, certaines collectivités ont introduit un menu végétarien hebdomadaire dans la restauration scolaire de leur territoire.

Ces démarches peuvent s’étendre de la petite commune à la région, en passant par les parcs naturels régionaux, les pays ou les départements. Elles peuvent avoir une visée sociale (par ex. une démarche éducative des cuisiniers/citoyens), économique (par ex. le soutien à l’installation de paysans sur le territoire) ou environnementale (par ex. la part de produits bio et locaux dans les cantines), et dans le meilleur des cas, combinent ces aspects dans un même projet.

Nous sommes allés à la rencontre de collectivités qui s’organisent pour répondre aux fortes attentes des citoyens en termes de transitions agricole et alimentaire. Les projets que nous vous proposons de découvrir illustrent de fortes dynamiques locales s’appuyant sur une démarche innovante et variée auprès des citoyens et acteurs du territoire en faveur d’une alimentation saine et durable.

Reportage – Dynamiques territoriales


Le GAB 56

Saison 2 | Episode 6

Qui n’a jamais fait l’expérience vertigineuse, de choisir un paquet de café dans un hypermarché, où le rayon fait parfois, deux fois la taille de son salon ?
Alors que l’offre de nourriture est pléthorique, comment en choisir une saine et durable, sans toutefois se ruiner ? L’équation, souvent compliquée à nos yeux plébéiens, devient bien moins difficile à régler après un challenge « alimentation positive ».
Celui-ci est, entre autres, mis en place par le GAB 56 dans le Morbihan. Cette structure est un groupement de producteurs bio, qui vise à fédérer les agriculteurs en bio, mais également à développer la représentation de ces produits.

Et puisque ces dernières années, les fermes bio ont considérablement augmenté en Bretagne, passant de 1050 en 2009 à 3 619 en janvier 2021 (soit de 2,8 % à 13 % des fermes en Bretagne en 10 ans), le GAB a de quoi faire. Gaël Le Du de Radio Bro Gwened, est allé tendre son micro du côté Locqueltas, pour interroger les acteurs et actrices de la structure et découvrir comment ils appréhendent les enjeux de l’alimentation.

Date d’enregistrement : Mai 2021

Lieu d’enregistrement : GAB 56, Locqueltas

Auteur : Attiré depuis toujours par la radio, Gaël Le Du a d’abord travaillé dans le développement local et culturel. Il rejoint Radio Bro Gwened (radio bilingue : breton et français, basée à Pontivy), pour la particularité des valeurs qu’elle porte : la volonté d’être alternative, proche de son territoire tout en étant curieuse ce qu’il se passe ailleurs. Il en devient son directeur en 2017.

Crédit photo : réseau FNAB