Soyez vigilants face au démarchage abusif pour les travaux de rénovation énergétique ! Les associations de consommateurs souhaitent vous alerter. En effet, l’État incite les consommateurs à réaliser des travaux grâce à des aides. Une aubaine pour certaines entreprises peu scrupuleuses qui en profitent pour démarcher sans retenue.

Rénovation énergétique : trop de démarchage !

Pompes à chaleur, panneaux solaires, chaudières… des entreprises se revendiquent mandatées par un organisme public dans le but faire signer un bon de commande ou un devis assorti d’un crédit. De plus, cette situation est souvent accompagnée par un discours commercial agressif vous forçant la main.

Les associations de défense des consommateurs dénoncent régulièrement ces abus et constatent lors de leurs permanences une hausse des plaintes de consommateurs victimes de ces situations abusives. La vigilance est donc de mise !

Sachez repérer les incitations frauduleuses

  • Depuis la loi du 24 juillet 2020, le démarchage téléphonique concernant la rénovation énergétique est interdit mais les abus persistent. Pour vous en prémunir, vous pouvez vous s’inscrire gratuitement sur le site bloctel.gouv.fr. Ainsi, les professionnels ne pourront plus vous contacter téléphoniquement sauf ceux avec lesquels vous avez un contrat en cours.

Démarchage téléphonique abusif, spam vocal ou par SMS : que faire ? (fiche pratique de Service-public.fr)

  • Concernant le démarchage à domicile, sachez que les organismes publics ne le pratiquent jamais. Si un pseudo opérateur de rénovation énergétique se présente à votre domicile sans rendez-vous en prétextant du fait qu’il est mandaté par l’Etat, la prudence est de mise. En effet, seuls les travaux réalisés par les entreprises certifiées RGE (Reconnu Garant de l’Environnement) vous permettent de bénéficier des aides de l’Etat, de l’Ademe, de la Région ou du Département. Alors pour faire appel à des professionnels de confiance, rapprochez-vous du réseau Faire ou de l’Agence nationale de l’habitat.

Rénovation énergétique : Ayez les bons réflexes

  • Ne vous précipitez pas pour donner votre accord même si l’offre commerciale semble alléchante. En effet, des sociétés n’hésitent pas à vous faire miroiter des aides financières vous permettant de ne quasiment rien payer.
  • Faites établir plusieurs devis pour comparer les offres et prenez le temps de la réflexion. Ne signez jamais d’engagement le jour même, ne donnez pas vos coordonnées bancaires et ne versez pas d’acompte (encore moins en espèces).

Bon à savoir : si vous souscrivez un contrat lors d’un démarchage, vous bénéficiez d’un délai de 14 jours pour vous rétracter

Si vous êtes victime d’un démarchage abusif, les associations de défense des consommateurs peuvent vous aider :

  • Vous habitez en Bretagne, retrouvez toutes les permanences des associations de consommateurs bretonnes dans la rubrique Pratique
  • Vous résidez en dehors de la Bretagne, retrouvez les permanences des associations de consommateurs dans votre département sur le site de la DGCCRF .

Signalez également cette pratique commerciale abusive sur la plate-forme Signal Conso de la Dgccrf (Direction générale de la concurrence, consommation et de la répression des fraudes).

Pour aller plus loin

Interview radiophonique de Yann Lavaux, de Familles Rurales d’Ille et Vilaine, du jeudi 24 juin


Voir aussi la page Régler un litige

MOTS-CLES :