La Mce relaie ce communiqué de presse

Dans son communiqué, l’association Indecosa-CGT constate que le Livret A et les autres produits d’épargne réglementée ne protègent plus le pouvoir d’achat des Français et que l’inflation plombe la rémunération de l’épargne réglementée au seul profit des banques. L’association Indecosa-CGT dénonce cette situation qui profite exclusivement aux banques.

Voici quelques extraits du communiqué de presse de l’association sur la hausse du prix de l’énergie.

« Alors que le taux d’intérêt du Livret A est toujours de 0,50 % net d’impôt depuis le 1er février 2020, l’augmentation de l’inflation engendre un rendement réel négatif de -1,00 % (0,50 % – 1,50 %). L’argent placé sur un Livret A s’érode au fil du temps à cause de l’augmentation générale des prix.

Nous dénonçons cette situation qui profite exclusivement aux banques… »

Aujourd’hui, les banques s’attaquent au Livret Jeune

« Ce Livret, destiné au 12-25 ans, permet aux établissements bancaires de proposer une rémunération dépassant le taux du Livret A. Certains ont déjà renoncé à tout surprimer au bénéfice de la jeunesse. Cette situation pourrait entraîner à terme la disparition du Livret Jeune s’il s’assimile à un « Livret A » en termes de rémunération… »

INDECOSA-CGT exige du gouvernement qu’il soit mis fin à cette politique délibérée de spoliation des épargnants et saisit le parlement en ce sens.

INDECOSA-CGT a transmis le présent communiqué à l’ensemble de la représentation parlementaire afin qu’elle se mobilise en faveur d’une réforme du calcul des taux des produits d’épargne réglementée pour que ceux-ci assurent aux épargnants la sauvegarde de leur épargne face à l’inflation.

Télécharger le communiqué de presse complet sur le site de l’INDECOSA-CGT