Voir toutes les dernières actualités

Collecte des biodéchets 2024 : implantation des abris-bacs sur Rennes Métropole

Date de publication : 27 décembre 2023
collecte des biodéchets abris-bacs

La collecte des biodéchets va être réorganisée sur Rennes Métropole en 2024. En effet, pour répondre à l’obligation réglementaire de tri à la source des déchets alimentaires pour tous à partir du 1er janvier 2024, les élus de Rennes Métropole ont voté un schéma de déploiement opérationnel. Sur les communes de Rennes, Cesson-Sévigné et Saint-Jacques-de-la-Lande, un service de collecte via des points d’apport volontaire dédiés aux déchets alimentaires est progressivement mis en place depuis octobre 2023 en complément du compostage existant. Explications.

Organisation de la collecte des biodéchets sur Rennes Métropole

À compter du 1er janvier 2024, une solution de tri des déchets alimentaires doit être proposée à tous les habitants de Rennes Métropole, qu’ils vivent en maison ou en appartement. Cela peut être la mise en place du compostage (partagé ou individuel) ou d’une collecte.

collecte des biodechets Rennes Metropole

Vous vivez en maison avec un jardin ?

Le compostage individuel devient la norme sur l’ensemble des 43 communes. Des distributions gratuites de composteurs individuels sont organisées sur le territoire. Voici la démarche à suivre :

Vous vivez en immeuble ?

Rennes Métropole propose soit de la collecte, soit du compostage partagé en fonction du secteur géographique et du taux d’habitat collectif de l’endroit où vous habitez.

▶ Dans le secteur 1 (zone vert foncé), une gestion de proximité

La gestion de proximité est privilégiée : des aires de compostage partagé (en pied d’immeuble ou sur l’espace public) seront progressivement installées par Rennes Métropole en lien étroit avec les communes et les gestionnaires d’immeubles.

▶ Dans le secteur 2 (zone vert clair), un mixte entre compostage et collecte

Un service mixte est proposé pour la collecte des biodéchets :

– soit du compostage en pied d’immeuble quand il dispose d’un espace vert compatible,

– soit de la collecte en porte-à-porte ou en apport volontaire (selon les modalités déjà existantes de collecte des ordures ménagères).

▶ Dans le secteur 3 (zone en bleu), la collecte via des points d’apports volontaires

Pour les communes de Rennes, Saint-Jacques-de-la-Lande et Cesson-Sévigné, un service de collecte via des points d’apport volontaire dédiés aux déchets alimentaires est progressivement mis en place depuis octobre 2023.

Installation d’abris-bacs

Les habitants non desservis par une aire de compostage partagé se verront équipés d’un seau spécifique, dont le contenu sera ensuite à déposer dans des points d’apport volontaire de proximité : les abris-bacs, des bornes qui abritent un bac-roulant qui seront collectés en camion et transiteront vers une unité de méthanisation.

Des éco-animateurs mandatés par Rennes Métropole passeront en porte-à-porte pour déposer un bio-seau et donner une information sur les consignes de tri et le devenir des déchets alimentaires.

Les abris-bacs viennent en renfort et non en remplacement du compostage partagé.

En effet, bien que très développé sur Rennes métropole (plus de 500 aires de compostage partagé), le compostage ne dessert aujourd’hui que 15% des habitants. Toutes les aires de compostage existantes qui fonctionnent correctement (avec un référent) resteront actives et continueront d’être accompagnées par Rennes Métropole et son prestataire actuel Vert le Jardin.

Pourquoi la mise en place d’une collecte des biodéchets ?

biodechets

À compter du 1er janvier 2024, le tri des biodéchets sera généralisé et concernera tous les professionnels et les particuliers. Cette mesure fait partie de la loi relative à la lutte contre le gaspillage et à l’économie circulaire (loi AGEC).

Un tiers du contenu des poubelles ménagères des Français est constitué de déchets alimentaires, soit 83 kg de déchets résiduels par habitant/an.

Qu’est-ce qu’un biodéchet ?

L’article L. 541-1-1 du Code de l’environnement définit les biodéchets comme : « Les déchets non dangereux biodégradables de jardin ou de parc, les déchets alimentaires ou de cuisine provenant des ménages, des bureaux, des restaurants, du commerce de gros, des cantines, des traiteurs ou des magasins de vente au détail, ainsi que les déchets comparables provenant des usines de transformation de denrées alimentaires. ».

En pratique, quels sont les biodéchets à traiter ?

  • Déchets verts : tontes de pelouse et fauchage, feuilles mortes, tailles d’arbustes, haies et brindilles ou encore déchets ligneux issus de l’élagage et de l’abattage d’arbres et de haies.
  • Déchets alimentaires : restes de repas ou de préparation de repas ou produits périmés non consommés.

Pour en savoir plus

Mode d’emploi du compostage partagé

Carte des aires de compostage partagé existantes

Planning prévisionnel du déploiement des abris-bacs pour la collecte des biodéchets

Découvrez comment valoriser vos déchets verts dans l’émission “Instant Conso” :

Mot(s) clé(s) : biodéchets | compostage

Faire un don à la MCE, c’est soutenir l’action inter-associative en faveur de l’accès au droit et pour la protection de l’environnement.

dons-mce2

Cela pourrait aussi vous intéresser :