Q

4 bonnes raisons de nous soutenir

  • Lutter contre les inégalités
  • Encourager une alimentation saine
  • Agir pour la protection de la nature
  • Sensibiliser sur les liens environnement et santé

La Mce a besoin de votre soutien : faites un don ! merci

Voir toutes les dernières actualités

Vous avez dit sobriété ?

Date de publication : 16 février 2023
sobriete-energetique

…cet article date un peu, prudence car les informations peuvent être obsolètes

Alors que le gouvernement impose aux collectivités de réduire les consommations énergétiques cet hiver, du fait de centrales nucléaires peu disponibles, chacun est appelé à la sobriété. Austérité, décroissance, sobriété… De quoi parle-t-on ? Est-ce seulement temporaire ou une solution pérenne ? La Mce vous en dit plus.

La sobriété, un enjeu qui s’applique à tous les secteurs…

Pour atteindre la neutralité carbone d’ici 2050, la sobriété est un levier d’action important. Mais cette sobriété doit être transversale et toucher tous les domaines : logement, eau, mobilité, énergie, alimentation, agriculture, déchets, travail, industrie, loisirs, éducation, tourisme, numérique…

Il n’y a donc pas une sobriété pour l’énergie cet hiver, mais des sobriétés, dans tous les domaines et sur du temps long. Connaissez-vous la sobriété d’usage ? Collaborative ? Structurelle ? Et cette sobriété, est-elle désirée ou subie ? Les travaux pionniers de l’association Négawatt font référence.

Pour aller plus loin

La sobriété énergétique : un élément clé des stratégies bas carbone (AREC Agence régionale Energie-Climat d’Ile-de-France) 

L’Association négaWatt

… et à tous les acteurs de la société

En conséquence, toute la société doit être mobilisée pour la sobriété : les entreprises doivent produire ce qu’il faut, sans gaspillage et sans pousser à la consommation avec des excès de matraquage publicitaire. Les collectivités peuvent planifier et mettre en action la sobriété en mobilisant à la fois le territoire et ses services. C’est l’occasion pour les collectivités d’élaborer des plans de sobriété systémiques avec plusieurs axes : aménager, réglementer, développer des approches collectives, financer et communiquer. A ce titre, la démarche de la « fabrique francilienne des sobriétés » est inspirante.

La sobriété est déjà dans notre quotidien

Voici quelques actions, qui montrent que la sobriété est déjà un réflexe pour beaucoup d’entre nous :

– Réparer ses objets au Repair Café, pour apprendre à réparer soi-même

– Acheter en vrac, pour avoir la bonne quantité et ne pas gaspiller

– Installer un récupérateur d’eau de pluie au jardin, pour réserver l’eau potable à d’autres usages

– Travailler dans un espace de co-working, pour construire moins de nouveaux bureaux

– Faire du compostage de pied d’immeubles, pour réduire le volume des déchets et échanger avec ses voisins

– Se déplacer en covoituragepour faire des économies et échanger avec d’autres personnes ou à pied, en vélo…

Et vous, comment pratiquez-vous la sobriété ?

Voir aussi la page Acheter 

et des initiatives inspirantes dans les communes de Rennes Métropole, valorisées dans le cadre de Bienvenue en transition.

Cela pourrait aussi vous intéresser :