Voir toutes les dernières actualités

Concertation sur l’énergie : que s’est-il dit à l’étape bretonne ?

Date de publication : 22 décembre 2022
energie bretagne

L’étape bretonne de la concertation nationale sur l’énergie s’est déroulée le 2 décembre 2022, à Pacé, près de Rennes. Cette concertation nationale sur le mix énergétique est organisée par le Ministère de l’écologie. Les associations et les citoyens ont la possibilité d’y apporter des remarques et contributions jusqu’au 18 janvier 2023.

Concertation sur l’énergie : viser la neutralité carbone et sortir des énergies fossiles

Pour atteindre la neutralité carbone en 2050 et sortir de notre dépendance aux énergies fossiles, notre pays doit réduire sa consommation énergétique, grâce à des mesures de sobriété et d’efficacité énergétiques, mais aussi faire évoluer sa production d’énergie, en décarbonant son mix énergétique. L’avis du plus grand nombre compte car les conclusions de cette concertation contribueront au projet de loi de programmation sur l’énergie et le climat de 2023 et à la révision de la programmation pluriannuelle de l’énergie.

Le site de la concertation nationale sur le mix énergétique

Le Tour de France des énergies s’est arrêté à Pacé

La phase de concertation prévoit des réunions dans chaque région afin de dégager des priorités territoriales. La réunion pour la Bretagne s’est tenue à Pacé, le 2 décembre dernier. Des représentants des associations de défense de consommateurs et d’environnement ( Mce – Fne Bretagne) y participaient, pour répondre à 3 questions : 

  • Comment adapter notre consommation pour atteindre l’objectif de neutralité carbone ?
  • Comment satisfaire nos besoins en électricité, et plus largement en énergie, tout en assurant la sortie de notre dépendance aux énergies fossiles ?
  • Comment planifier, mettre en œuvre et financer notre transition énergétique ?

Les remarques des acteurs bretons à l’étape du Tour de France des énergies

Parmi les conclusions de cette journée de travail à Pacé, on peut retenir les éléments suivants :

  • Transport : il faut tendre vers des véhicules plus légers et décarbonés. Rendre attractives les mobilités alternatives à la voiture (dont les modes actifs) et utiliser in fine la contrainte légale (ZFE , malus).
  • Bâti : permettre la réalisation de bilans carbone de l’ensemble du parc. Former les professionnels du bâti à la haute performance énergétique.
  • Agriculture – Alimentation : tendre vers une alimentation plus locale, bio et des essences adaptées au changement climatique.

Comment ? Réglementer la publicité, définir des quotas de consommation énergétique individuels, assumer l’impossibilité du scénario technophile et obliger la sobriété.

  • Mix énergétique : développer un mix énergétique breton 100% énergie renouvelable avec maintien des importations électriques (nucléaires) le temps d’assurer la transition (sans relancer de nouveau nucléaire), associé à une très forte sobriété des consommations.

Comment ? Faire évoluer le système financier et fiscal pour les citoyens et les collectivités. Renforcer l’ancrage local pour générer des co-bénéfices pour intéresser et récompenser les habitants à produire localement. Développer des boucles énergétiques solidaires locales en accélérant les synergies entre les différents acteurs.

Détail des présentations et des conclusions de l’atelier en Bretagne


Voir aussi les pages S’informer et agir

Mot(s) clé(s) :

Cela pourrait aussi vous intéresser :

Nouveau réseau de bus : l’Autiv s’inquiète des suppressions intempestives

Nouveau réseau de bus : l’Autiv s’inquiète des suppressions intempestives

Selon l’AUTIV, Association des Usagers des Transports en Ille-et-Vilaine, « la mise en place du nouveau réseau de bus, suite à l’ouverture de la ligne B du métro, est très loin d’être un plus pour les usagers du réseau STAR, notamment pour les habitants hors de Rennes. Contrairement à ce qui leur a été « vendu » à coup de communications toutes plus positives les unes que les autres, ils doivent composer avec un niveau de service qui n’est pas du tout à la hauteur des enjeux climatiques et sanitaires.

lire plus