Voir toutes les dernières actualités

Villes marchables : résultats du baromètre 2023

Date de publication : 28 septembre 2023
villes marchables

…cet article date un peu, prudence car les informations peuvent être obsolètes

Villes marchables : le 2ème baromètre des villes et villages marchables a été présenté le 12 septembre 2023. Il a réuni près de 70 000 participants. La croissance du nombre de villes intégrées dans le baromètre témoigne du succès de cette 2e édition ! Cette enquête permet en complément d’apporter un regard plus précis sur 230 municipalités au regard du nombre de répondants sur ces communes.

Villes marchables : un premier baromètre publié en 2021

passage pieton

En 2021, un premier palmarès a été produit, sur le même principe que le “baromètre des villes cyclables” : 68 000 personnes avaient répondu à l’enquête et 200 villes et villages avaient été notés. Cette enquête avait permis d’avoir une vision plus large et nationale du ressenti des piétons et de leurs pratiques. A la première édition, plusieurs villes bretonnes étaient bien placées, dont Acigné ou Cesson-Sévigné.

Résultats du baromètre des villes marchables 2021

Face aux enjeux climatiques, énergétiques, économiques, les décideurs et acteurs publics ont besoin de connaître les attentes des habitants sur la place accordée aux piétons. Le baromètre est un outil puissant d’expression et de pression pour qu’une vraie politique en faveur de la marche à pied assurant la sécurité et le confort du piéton soit mise en place en France et dans tous nos territoires.

Villes marchables : une participation en hausse

L’objectif du questionnaire était d’évaluer la « marchabilité » des villes  et villages français à partir de l’avis des piétons autour de cinq indicateurs principaux :

  • le ressenti du quotidien des piétons,
  • la sécurité des déplacements à pied,
  • le confort des déplacements à pied,
  • les aménagements pour les marcheurs,
  • les actions des communes.

Réunissant près de 70 000 participants, le 2ème baromètre des villes marchables a permis d’exploiter 42 400 questionnaires complets concernant plus de 4 600 communes de toutes tailles apportant ainsi un état des lieux éclairant sur les conditions de la marche à pied en France. Il permet aussi, sur 230 municipalités pour lesquelles un grand nombre de répondants, d’apporter un regard plus précis. Le nombre de villes analysées dans le baromètre cette année est en hausse, ce qui témoigne du succès de cette 2ème édition !

L’enquête nationale révèle une très légère amélioration générale du ressenti des piétons en milieu urbain par rapport au premier baromètre des villes marchables en 2021. Cependant, les résultats demeurent très insatisfaisants au vu des attentes des citoyens, avec une note nationale moyenne de 9.2/20 pour le ressenti global.

Villes marchables : ce que pensent les piétons

Des mesures supplémentaires sont nécessaires dans toutes les localités évaluées pour favoriser les déplacements à pied. Comme en 2021, les citoyens attendent beaucoup plus en matière d’aménagement d’itinéraires piétons sécurisés, de sécurisation des trottoirs ou encore d’élimination du stationnement sauvage sur les espaces piétons.

En effet, les piétons réclament en priorité des espaces de cheminement plus larges, bien entretenus et sécurisés, dédiés aux déplacements à pied. Plus de la moitié des répondants (53 %), estime que les aménagements cyclables constituent « un facteur d’insécurité » et 62 % jugent important d’être séparés des cyclistes et des engins de déplacements personnels : trottinettes électriques, monoroues, gyropodes, hoverboards… De plus, un quart des piétons ayant rempli le questionnaire des villes marchables souligne l’insuffisance d’aménagements pour rendre la marche plus agréable : bancs, toilettes, fontaines à eau…

En outre, les résultats révèlent un besoin de marchabilité au-delà des grandes métropoles, avec une participation importante des piétons résidant dans des zones moins urbanisées. Cette
diversification met en lumière l’importance de prendre en compte les besoins des piétons dans tous les territoires, y compris les moins densément peuplés.

Le collectif “Place aux Piétons” encourage instamment l’État, ses agences et les collectivités à prendre davantage d’initiatives visant à créer des environnements urbains propices à une mobilité piétonne accessible, sécurisée et agréable.

Baromètre des villes marchables : Rayons d’Action décrypte les résultats sur Rennes Métropole

En Ille-et-vilaine, les bénévoles de Rayons d’Action (qui promeut les déplacements à pied et à vélo dans la métropole de Rennes) et de la Fédération Française de Randonnée du département d’Ille et Vilaine se sont investis pour faire connaître aux usagers de l’espace public ce questionnaire, en insistant sur l’importance d’y répondre afin de mieux connaître leurs besoins (piéton du quotidien, marcheur régulier ou occasionnel, personne à mobilité réduite…).

Dans le périmètre de Rennes Métropole, huit villes figurent dans le classement dont trois villes marchables « sur le podium » :

  • Rennes pour les villes de plus de 200.000 habitants (classement « plutôt favorable »),
  • Acigné pour les villes entre 5.000 et 19.999 habitants (classement « excellent »),
  • Chavagne pour les villes de moins de 5.000 habitants (classement « favorable »).

La ville de Rennes progresse légèrement mais reste à un niveau insatisfaisant malgré sa première place dans sa catégorie. Rayons d’Action souligne le fait que cette enquête a eu lieu avant la mise en place de la Zone à trafic limité (ZTL) du centre rennais et juste après la mise en service de la seconde ligne de métro. Le passage de la ville à 30 km/h devrait également avoir un impact positif sur la marche en ville, à condition de veiller à faire respecter la mesure.

Acigné, Bruz, Chavagne et Le Rheu enregistrent des progressions plus ou moins importantes dans le baromètre des villes marchables. Ce qui montre que les aménagements piétons sont soignés au-delà des villes les plus proches de Rennes. Cela est valable en particulier pour les aménagements qui mettent en avant des continuités, comme dans la vallée de la Vilaine qui permet des déplacements utilitaires et de loisirs agréables et sécurisés.

Présentation du collectif Place aux piétons

Trois organisations (60 millions de piétons, Rue de l’Avenir, Fédération française de Randonnée Paris) ont décidé de mettre en commun leurs forces et leurs compétences au sein du collectif Place aux piétons.

L’association 60 Millions de Piétons agit pour défendre la cause piétonne au quotidien, en particulier dans l’espace qui devrait lui être exclusivement réservé: le trottoir. L’association est active à tous les niveaux, national comme local, pour promouvoir la marche à pied comme un mode de déplacement à part entière. Rue de l’Avenir s’engage depuis 30 ans pour une meilleure qualité de l’espace public, pour le développement de la marche et du vélo et pour la réduction du nombre et de la vitesse des voitures en ville. Quant à la Fédération Française de Randonnée Pédestre – Paris, elle est délégataire de la pratique de la randonnée pédestre et en définit les normes et entretient son « stade », un réseau dense de sentiers sur le territoire national. Elle est représentée par 115 Comités régionaux et départements de la randonnée pédestre, regroupant ainsi 3 500 associations ou clubs locaux dont celui de Paris.

Créé en juin 2020, le collectif Place aux piétons a pour objectifs de :

  • favoriser, par une dynamique commune de rassemblement, une meilleure prise en compte du piéton dans l’espace public,
  • promouvoir la marche.

En savoir plus sur les villes marchables :

► manifeste du collectif

► Site de Place aux piétons

Voir aussi la page Se déplacer

Cela pourrait aussi vous intéresser :

Itinéraire bis : une exposition du GPAS de Rennes (35)

Itinéraire bis : une exposition du GPAS de Rennes (35)

Durant trois ans, des enfants du quartier de Maurepas à Rennes ont arpenté les rues autour des stations de métro de la ligne B, alors en travaux, pour compiler leurs lieux et activités préférés accessibles à proximité. Une exposition, intitulée "Itinéraire bis", a été...

lire plus
Fermeture fêtes de fin d’année 2023

Fermeture fêtes de fin d’année 2023

La maison de la consommation et de l'environnement sera fermée pour les fêtes de fin d'année Fermeture pendant les fêtes : quand ? Du lundi 25 décembre au mardi 02 janvier 2024. Réouverture le mercredi 03 janvier 2024 Nous vous souhaitons de bonnes fêtes de fin...

lire plus