Nombre de consommateurs continuent à utiliser un appareil dangereux, faute de savoir qu’il a été rappelé. Cela a été le cas des siphons à chantilly défectueux, et plus récemment avec des autocuiseurs. RappelConso, nouveau site public d’information des consommateurs sur les rappels de produits dangereux, aura pour mission de communiquer plus largement sur ces rappels. Présentation de ce site mis en ligne début avril 2021.

RappelConso, un site qui centralise les rappels de produits

Le site RappelConso a pour objectif de :

  • renforcer la confiance des consommateurs dans le processus de rappel de produits,
  • faciliter la communication sur les alertes pour les professionnels.

Il s’agit également d’un site unique, sur lequel les entreprises centraliseront leurs avis de rappel.

►Site de RappelConso

Que vais-je y trouver ?

RappelConso recense tous les rappels de produits dangereux ou défectueux, alimentaires ou non-alimentaires. Ainsi, le consommateur aura accès de nombreuses informations sur ces rappels :

  • la photo du produit,
  • sa marque,
  • son numéro de lot le cas échéant,
  • le distributeur et la zone géographique concernés,
  • le risque encouru et la démarche à suivre.

A noter que les rappels de médicaments et dispositifs médicaux continuent à être publiés par l’Agence nationale de sécurité du médicament (ANSM).

Qu’en pensent les associations de consommateurs ?

Dans une enquête de février 2017 sur l’avis des consommateurs sur les procédures de rappel de produits alimentaires, la Clcv avait déjà formulé cette idée de création d’un site unique de rappel des produits dangereux. Elle l’avait proposée à nouveau dès le début de la crise des laits infantiles de 2017 produits par Lactalis.

L’association constate d’ailleurs que le site « est une aide précieuse pour les consommateurs car jusqu’à présent l’information sur les rappels n’était pas satisfaisante et participait à une certaine cacophonie dans les renseignements donnés. Ils étaient diffusés dans les magasins et parfois sur les sites internet des marques avec des informations pouvant être incomplètes ou peu visibles et il était facile de passer à côté ».

Actualité de la Clcv sur le site RappelConso

Quant à l’Afoc, l’association souligne que « RappelConso vient compléter l’offre proposée depuis un an par SignalConso, plateforme qui permet :

  • aux consommateurs de signaler des anomalies rencontrées dans ses actes de consommation,
  • et au professionnel de proposer des solutions.

Ces deux services innovants rapprochent l’État des consommateurs pour mieux les protéger ».

Actualité de l’Afoc sur le site RappelConso

Enfin, l’UFC Que choisir pense qu’il s’agit d’une « initiative attendue et louable, à condition que l’État y mette réellement les moyens ». En effet, l’association se demande si les professionnels vont réellement jouer le jeu et effectivement déclarer tous les produits dangereux sur RappelConso ? Et si les pouvoirs publics, qui n’ont pas envisagé de recruter une équipe spécifique, auront les moyens et la volonté de contrôler et punir les manquements ?

Actualité de l’UFC Que choisir

Lire aussi l’actualité de 60 millions de consommateurs – Produits dangereux : enfin, un site officiel

Voir aussi : Nos associations