Bretagne vivante et la Maison de la consommation et de l’environnement ont créé deux outils complémentaires pour changer de regard sur la flore sauvage des rues et des jardins : un livret et une exposition.

mce

Le contexte

Le sujet de l’acceptation de la flore spontanée reste une problématique dans l’évolution des pratiques des collectivités et des particuliers. La sensibilisation sur les dangers des pesticides pour l’environnement et la santé a porté ses fruits mais elle a manqué d’un accompagnement sur le changement dans le paysage des espaces verts et des rues. L’étude sociologique Acceptaflore montre bien cette réalité, la perspective de disparition de produits chimiques dans l’entretien des espaces tout en conservant une exigence du « propre » et « net », soit une absence de plantes dites adventices. Ainsi le concept de « mauvaises herbes » continue de se diffuser malgré son inexistence botanique et écologique.

Une exposition photographique

La photographie est le centre de l’exposition. Ainsi les images répondent à des critères de qualité d’exposition tant au niveau technique qu’artistique. Elles attirent le regard par leur qualité esthétique. Prise au grand angle, la photo présente la plante dans son environnement, laissant devenir milieu urbain, espaces verts et jardins, donnant ainsi à voir leur intégration de notre espace quotidien.

Le choix a été fait de mettre peu de textes sur les panneaux. Seuls sont mentionnés les noms vernaculaire,  latin/gallo/breton de la plante et sa famille botanique. Une illustration botanique complète la photographie.

Description technique : 17 panneaux sur bâche PVC 70 x 110 cm avec système d’accrochage (1 panneau introductif présentant l’exposition et 16 panneaux photographiques). Les panneaux peuvent être installés en intérieur comme en extérieur.

Télécharger l’exposition Ortie et Compagnie

Un livret

Le livret est composé d’une partie « Manifeste » qui vise à déconstruire le concept de « mauvaises herbes » et ré-enchanter la flore spontanée à travers une série de textes engagés et une partie composée de fiches d’informations sur les espèces végétales de l’exposition. Au sein des textes, le groupe a fait le choix de traiter le sujet sous différents angles tant écologique et naturaliste que sociologique et culturel car le concept de mauvaises herbes est une notion construite par l’homme. Les fiches « plantes » apportent des informations sur les intérêts et les usages des plantes. Des illustrations botaniques de chaque espèce aident le lecteur dans leur reconnaissance.

Description technique : 1 livret de 28 pages, format A5. Disponible à la vente au tarif de 2 euros auprès de la Mce et en téléchargement libre sur le site jardineraunaturel.org.

Télécharger le livret Ortie et Compagnie

La démarche de travail

Le livret « Ortie et compagnie » est le fruit d’une écriture collective de membres de l’association Bretagne Vivante avec des approches multiples et complémentaires : botanique, éducative, scientifique, naturaliste, herboriste, sociologique…  

Des personnes ressources extérieures au groupe ont apporté leur contribution par leur relecture ou en apportant des informations spécifiques. Les photographies ont été réalisé par 4 photographes dont des bénévoles de l’association. Les illustrations ont été faites par 4 illustratrices bretonnes spécialisées dans l’illustration botanique.

Voir aussi la page Découvrir la nature