Voir toutes les dernières actualités

Arnaque sur Internet : une plateforme pour déposer plainte en ligne

Date de publication : 13 juillet 2022
arnaques_internet_fraude

Attention cet article est en mode “Archives”, les informations sont peut être périmées ou erronées

Les arnaques sur Internet sont devenues un véritable fléau pour bon nombre de Français. Faux site de vente, fausse location, rançongiciel, piratage d’un compte bancaire… Si vous êtes victime d’une escroquerie ou d’un chantage sur Internet, vous pouvez désormais déposer plainte directement en ligne.

Arnaque internet : une plateforme pour déposer plainte en ligne

En effet, depuis le 15 mars 2022, le Ministère de l’intérieur a déployé une plateforme entièrement dédiée à ces arnaques en tout genre sur Internet. Avec ce nouveau dispositif, baptisé Thésée (pour « traitement harmonisé des enquêtes et des signalements de e-escroqueries »), les internautes peuvent signaler une « e-escroquerie » sans avoir besoin de se déplacer dans un commissariat de police ou une brigade de gendarmerie.

Comment porter plainte en ligne

Si vous êtes victime d’une arnaque sur Internet, vous pouvez désormais porter plainte en ligne via le formulaire de choix guidé disponible sur service-public.fr, si les faits relèvent des situations suivantes :

  • piratage de messageries électroniques et instantanées (courriels, réseaux sociaux…) ;
  • chantage en ligne (menaces portant atteinte à l’honneur contre demande d’argent) ;
  • rançongiciel (demande de rançon pour débloquer un ordinateur) ;
  • escroquerie à la romance ou « romance scam » (gagner l’affection d’une personne sous une fausse identité, afin de lui soutirer de l’argent) ;
  • escroquerie à la petite annonce ;
  • fraudes liées aux sites de vente.

Bon à savoir

Le dépôt de plainte est possible via son compte FranceConnect, dont les données servent à identifier le déposant qui pourra reprendre ensuite sa déclaration initiale, la compléter ou la retirer. Cette plainte sera accessible dans le dossier personnel de FranceConnect pendant une période de 6 ans.

Si vous ne disposez pas de compte FranceConnect ou si vous ne jugez pas nécessaire de l’utiliser ou de vous identifier, un simple signalement, équivalent à une main courante dans un commissariat ou une gendarmerie, est aussi possible en indiquant une adresse mail comme point de contact.

Le formulaire de choix guidé de service-public.fr

Il vous orientera vers d’autres services dans les autres cas :

  • les fraudes spécifiques à la carte bancaire (par exemple : carte utilisée pour un ou des achats dont vous n’êtes pas l’auteur) continuent de relever de la plateforme spécialisée Perceval; également utilisable via FranceConnect.
  • Par ailleurs, les signalements de faits illicites constatés sur Internet (racisme, appel à la violence, pédopornographie, piratage de contenus protégés, sites d’arnaques…) seront dirigés vers le portail Pharos.
  • Quant aux situations concernant un manquement ou une infraction au droit de la consommation ou un litige sur l’exécution d’un contrat, elles restent traitées par la Dgccrf, via Signal Conso.
  • Enfin, les atteintes aux biens, discriminations, injures… peuvent faire l’objet d’une pré-plainte en ligne, avant passage dans un commissariat ou une gendarmerie pour confirmation et signature.

Voir aussi la page Régler un litige

Cela pourrait aussi vous intéresser :

En octobre à la Mce : le programme des associations !

En octobre à la Mce : le programme des associations !

La Mce, Maison de la consommation et de l’environnement, regroupe 29 associations de défense des consommateurs et de protection de l’environnement. En ce mois d'octobre, les associations organisent de nombreux événements et vous invitent à y participer. En octobre,...

lire plus