A l’initiative de l’Agence d’urbanisme et de développement intercommunal de l’agglomération rennaise (Audiar), une vingtaine de personnes se sont retrouvées lors d’une journée pour co-construire des propositions. Résultat : dix idées concrètes et opérationnelles pour améliorer la pratique du vélo dans l’agglomération rennaise.

mce

Tous en selle : retour d’expériences de cyclistes rennais

Depuis quelques années, dans la métropole rennaise comme dans d’autres grandes agglomérations, le vélo gagne en visibilité. Le nombre de cyclistes a augmenté dans les centres où les innovations et aménagements ont été nombreux ces dernières années (bandes et pistes cyclables, zones 30, zones de rencontre, vélo en libre-service). Le visage du cycliste a également changé. Le militant à vélo est toujours là mais il n’est plus seul. Autre point qui fait bouger les lignes, le travail sur le design et l’esthétique des vélos. Il n’y a plus un, deux, trois ou quatre modèles mais de multiples allant du vélo classique avec ou sans assistance électrique, au BMX en passant par les vélos urbains à pignons fixes et les vélos cargos.

En novembre 2017, plusieurs acteurs du monde du vélo ont participé au séminaire « Tous en selle ! ». De ce séminaire, l’Audiar en a tiré une note de synthèse dont l’objectif est de :

  • Livrer, dans une première partie, la manière dont les cyclistes vivent leur expérience, leurs parcours et s’en inspirer pour imaginer des solutions ;
  • Proposer 10 idées concrètes et opérationnelles pour améliorer la pratique du vélo.

►Télécharger les dix idées concrètes et opérationnelles pour améliorer la pratique du vélo dans l’agglomération rennaise

L’Audiar a également mis en ligne des travaux précédents sur l’expérience urbaine des cyclistes qui présentent une enquête réalisée auprès de 40 cyclistes, 34 parcours commentés et 2 cartes interactives.

Consulter « Le vélo, expérience urbaine »

Panorama de la mobilité durable de Greenpeace

La pollution de l’air est la 3ème cause de mortalité en France. Pour inciter les maires à agir face à cette urgence, Greenpeace a évalué l’action de 12 grandes villes françaises, dont Rennes, sur la réduction du trafic automobile. Ce panorama 2018 de la mobilité durable réunit les analyses de Greenpeace, avec l’appui du Réseau Action Climat, et les points de vue et témoignages d’une vingtaine d’associations locales de promotion du vélo et d’usagers des transports en commun.

Présentation et résultats du panorama de la mobilité durable 2018

Pour Rennes, l’Autiv et Rayons d’Action ont témoigné sur le renforcement de l’offre de transports en commun, sur la mise en place d’un réseau express vélo et sur les incitations au changement de comportements.

Panorama de la mobilité durable à Rennes

Pour aller plus loin, consulter la page dédiée au développement de la pratique du vélo sur le site de Rennes Métropole.


Voir aussi la page Se déplacer