Voir toutes les dernières actualités

Star et Breizhgo déficients !

Bus_et_métro_rennes

La Mce relaie ce communiqué de presse

Pour l’Association des Usagers des Transports en Ille et Vilaine (Autiv 35), depuis plusieurs mois, les services du STAR et de BREIZHGO ne sont pas à la hauteur des attentes des usagers.

Voici quelques extraits du communiqué de presse de l’association.

« Cela fait maintenant 6 mois que, tous les samedis, les usagers du STAR sont pénalisés par un mouvement de grève à l’origine d’un service appauvri, voire de la suppression de lignes. Un durcissement de ce mouvement est annoncé à partir du 30 septembre. L’AUTIV n’a pas vocation à prendre position dans des conflits entre employeurs et employés. Par contre elle est en droit de demander à ce que tous les abonnés soient, au minimum, dédommagés ce qui lui a été refusé pour l’instant.

Du côté de BREIZHGO, les relations entre TRANSDEV et les conducteurs de bus ne semblent pas non plus s’améliorer. C’est ainsi que la ligne 9A RENNES-FOUGERES, qui est la ligne la plus fréquentée de Bretagne avec près de 500 000 voyageurs par an, souffre depuis des mois de dysfonctionnements importants. Certains départs sont tout simplement supprimés faute de chauffeurs. L’AUTIV demande instamment à la Région de tout faire pour que cette ligne fonctionne normalement, en attendant un retour du train à Fougères ! »

Pour aller plus loin :

Voir aussi la page Se déplacer

Mot(s) clé(s) : Breizhgo | bus | car | STAR

Cela pourrait aussi vous intéresser :

Nouveau réseau de bus : l’Autiv s’inquiète des suppressions intempestives

Nouveau réseau de bus : l’Autiv s’inquiète des suppressions intempestives

Selon l’AUTIV, Association des Usagers des Transports en Ille-et-Vilaine, « la mise en place du nouveau réseau de bus, suite à l’ouverture de la ligne B du métro, est très loin d’être un plus pour les usagers du réseau STAR, notamment pour les habitants hors de Rennes. Contrairement à ce qui leur a été « vendu » à coup de communications toutes plus positives les unes que les autres, ils doivent composer avec un niveau de service qui n’est pas du tout à la hauteur des enjeux climatiques et sanitaires. Tous les jours, ce sont des dizaines de suppressions de départs qui perturbent d’autant les usagers qu’ils sont récurrents sur certaines lignes et annoncés souvent au dernier moment. De plus, ces suppressions de bus entraînent de mauvaises conditions de transport et parfois des arrêts non desservis pour cause de bus trop pleins ».

lire plus