Aidez les associations de protection de l’environnement à faire entendre la voix de la nature. Eau et rivières de Bretagne lance un appel pour soutenir les Sentinelles de la nature !

 

 

 

mce

Soutenez la plateforme de signalement des atteintes à l’environnent !


Les Sentinelles de la nature, un projet fédéral de grande ampleur

Le projet Sentinelles de la nature est un projet fédéral, du mouvement de France Nature Environnement (FNE), de type participatif. Il est destiné à toutes les personnes soucieuses de la protection de la nature et de l’environnement. Une interface cartographique permet de localiser et de signaler sur le territoire des atteintes à l’environnement ou des initiatives qui lui sont favorables.

Quatre objectifs sont poursuivis à travers ce projet :

  • Dynamiser la mobilisation des citoyens et des associations
  • Améliorer la prévention et la résorption des atteintes environnementales
  • Valoriser et favoriser les initiatives en faveur de l’environnement
  • Harmoniser et faciliter la cohérence des pratiques au sein du mouvement.

La plateforme a été créée il y a 2 ans.

Au mois de juin 2019 :

  • 1 345 signalements ont été publiés
  • 179 initiatives présentées
  • 1 594 démarches ont été engagées
  • et 673 “citoyens sentinelles” ont contribué pour mettre fin aux atteintes à l’environnement.

Eau & Rivières est l’opérateur régional de Bretagne

Vous avez peut-être récemment découvert la plateforme Sentinelles de la nature, grâce à l’opération “Stop aux champs orange” menée par Eau & Rivières de Bretagne ?

Face à la pollution généralisée de nos cours d’eau par les pesticides et, notamment par les herbicides, Eau et rivières de Bretagne a proposé, le 28 mars 2019, aux citoyens bretons, de déposer en ligne sur le site Sentinelles de la nature des clichés de champs désherbés chimiquement.

L’opération “Stop aux champs orange” devait se dérouler du 28 mars au 15 avril 2019. Néanmoins, des signalements parvenant encore de façon régulière après le 15 avril, l’association a choisi de les prendre en compte pour son bilan. Le décompte s’est donc arrêté au 30 avril. 200 personnes ont créé un compte sur le site Sentinelles de la nature pour y déposer un ou plusieurs clichés. Au total, près de 400 champs jaunis par les désherbants ont été signalés !

Présentation de l’opération “Stop aux champs orange” sur le site d’Eau et rivières de Bretagne

Aidez la nature à faire entendre sa voix !

Les associations en appellent à votre générosité pour continuer à préserver l’environnement.

Soutenez les Sentinelles de la nature


Voir aussi l’actu
Sentinelles de la nature : un nouveau site d’alerte !