SignalConso, a été lancé par La Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes (DGCCRF), le 18 février 2020,  cette plate-forme qui permet aux consommateurs de signaler plus facilement des infractions (fraudes, arnaques, problèmes d’hygiène…).

L’objectif de SignalConso est de rapprocher l’administration (la DGCCRF) et les consommateurs.

Cet outil est également une réponse technologique qui vise à renforcer la protection des consommateurs.

Il est vrai que les erreurs, les fraudes, les arnaques, les manquements aux règles de sécurité peuvent avoir des conséquences lourdes sur le pouvoir d’achat ou la santé des consommateurs. Et ces infractions sont nombreuses. En effet, chaque année, la DGCCRF reçoit 70 000 signalements, par courrier, par téléphone ou par e-mail. Ils concernent les prix, l’hygiène, les dates de péremption, des litiges contractuels…


Une procédure de signalement simplifiée

  • Pour les consommateurs

Ils peuvent signaler, en quelques clics, des difficultés dans le domaine de la consommation et obtenir des conseils pour agir. La procédure est simple, rapide et intuitive. Le signalement est organisé en plusieurs catégories (une quinzaine environ) : achat sur le web, immobilier, intoxication alimentaire, travaux/ rénovation, services aux particuliers…

A noter que le signalement peut être fait de façon « anonyme », le consommateur ayant le choix de partager ou non ses coordonnées avec l’entreprise concernée(en moyenne, 70 % des signalements sont fait anonymement).

  • Pour les entreprises

Tous les signalements sont transmis aux professionnels pour qu’ils puissent apporter une réponse rapide aux consommateurs et, si nécessaire, se remettre en conformité.

Les professionnels les plus scrupuleux peuvent ainsi agir vite pour répondre aux attentes de leurs clients.

  • Pour la répression des fraudes

Les enquêteurs de la DGCCRF peuvent exploiter les signalements pour mieux cibler leurs contrôles et pour identifier rapidement les éventuelles pratiques frauduleuses émergentes et les faire cesser.

En principe, en informant directement les professionnels des signalements et en leur permettant d’y apporter une réponse adaptée, SignalConso doit permettre aux agents de la DGCCRF de concentrer leur action sur les manquements les plus dommageables et sur les professionnels les moins enclins à corriger leurs pratiques.

 

Quelques données statistiques (au 4 mai 2020)

  • Plus de 13 212 signalements ont été déposés depuis le début de SignalConso,
  • 59% des signalements ont été lus par les entreprises,

Sur l’ensemble des signalements lus, 72% ont eu une réponse de l’entreprise.

► Aller sur SignalConso

 

Voir aussi : Régler un litige

signalconso info