Pendant la période de confinement, les salles et clubs de sport sont fermés. L’Afoc (Association force ouvrière des consommateurs) a interrogé des enseignes de sport et de remise en forme ainsi que des fédérations sportives pour connaître leurs décisions et consignes.

Mercredi 1er avril 2020, l’Afoc a publié un communiqué de presse. Dans son communiqué, l’association explique qu’elle « diligente une enquête portant sur les mesures prises par les salles de sport et les plus grandes fédérations sportives en direction de leurs clients ou de leurs licenciés afin de leur proposer une contrepartie compte tenu de la fermeture des salles et clubs pendant cette période de confinement…

… Compte tenu des interrogations de nos adhérents et des consommateurs en général et de l’impossibilité de fréquenter les salles et les clubs de sport, l’AFOC a donc interrogé une vingtaine d’enseignes de sport et de remise en forme et les 10 plus grandes fédérations sportives pour connaître leurs décisions et consignes afin de proposer à leurs adhérents des solutions de report ou de remboursement des abonnements ou des licences payés. L’AFOC communiquera prochainement les réponses qui lui seront parvenues. »

►Télécharger le communiqué de presse

►Site de l’Afoc

60 Millions a relevé les mesures prises par des clubs de Fitness

De son côté, 60 millions de consommateurs a noté que, les salles de sport étant fermées jusqu’à nouvel ordre, certaines enseignes proposent des cours en ligne. Cependant, ces initiatives doivent être accompagnées de mesures de dédommagement. En effet, les adhérents doivent avoir la possibilité, s’ils le souhaitent, d’obtenir facilement un gel des prélèvements pendant la période de confinement. Ou même un remboursement, si la fermeture s’éternise.

A noter que, l’Inc (Institut national de la consommation) propose une lettre-type pour suspendre son abonnement, à envoyer en recommandé à votre salle de sport.

► Salles de sport fermées : que deviennent les abonnements ? – enquête de 60 Millions de consommateurs.