Agence de voyage en ligne, compagnie aérienne, comparateurs de prix… l’Internet offre un large choix au consommateur pour trouver le meilleur prix pour son billet d’avion. Mais qu’en est-il du prix final réellement proposé au consommateur ? Quels frais sont autorisés ? Quels frais sont interdits ? L’Inc (Institut national de la consommation) fait le point.

mce

Réservation en ligne : la chasse aux frais cachés

 

1 – Une information loyale, claire et transparente

L’INC rappelle que le code de la consommation (article article L. 111-7)  prévoit que tout opérateur de plateforme en ligne doit délivrer au consommateur une information loyale, claire et transparente sur :

  • les modalités de référencement, de classement et de déréférencement des contenus, des biens ou des services ainsi mis en ligne ;
  • les conditions générales d’utilisation du service qu’il propose.

Il doit informer le consommateur sur les prix par voie de marquage, d’étiquetage, d’affichage ou par tout autre procédé approprié. De plus, le prix doit être exprimé toutes taxes comprises (T.T.C.) et doit comprendre l’ensemble des frais, y compris les taxes telles que la TVA et la taxe d’aéroport pour un billet d’avion.

 

2 – Des pratiques commerciales trompeuses

Lorsqu’un voyageur a choisi son billet d’avion parce que son prix est attractif, il n’est pas rare que selon la carte bancaire utilisée il se voit facturer des frais liés au moyen de paiement qu’il choisit. Or, le code monétaire et financier (CMF) précise bien qu’un « bénéficiaire ne peut appliquer de frais pour l’utilisation d’un instrument de paiement donné (…)” (article L. 112-12, alinéa 2, du code monétaire et financier). Cette pratique est donc totalement illégale.

De plus, certains sites Internet, étant basés sur le territoire étranger, ne sont pas toujours au fait de la législation française et leur législation nationale peut différer de la nôtre.

 

3 – Les conseils pratiques de l’INC

  • La loi n’accordant pas de droit de rétractation lorsqu’un voyageur réserve une prestation de loisir en ligne à une date ou une période déterminée, il est primordial de bien vérifier toutes les informations avant de valider son paiement (article L. 221-28 du code de la consommation).
  • Vérifier l’ensemble des frais finaux : de dossier, d’agence, les taxes d’aéroport, les frais liés au moyen de paiement.
  • Etre attentif au prix final et non au prix attractif au premier plan.
  • Ne pas hésiter à chercher son billet directement sur le site de la compagnie aérienne sans passer par une agence de voyage en ligne ou un comparateur de prix. En effet, le prix le moins cher n’est pas toujours celui que l’on croit !
  • En cas de manquement par une plateforme de réservation en ligne aux dispositions évoquées ci-dessus, ne pas hésiter à le signaler aux agents de la DGCCRF.

Plus d’informations sur le site de l’INC

 

En cas de litige, les associations de défense des consommateurs peuvent vous aider :

  • Vous habitez sur Rennes et ses environs, retrouvez toutes les permanences des associations de consommateurs de la Mce dans la rubrique Pratique 
  • Vous résidez en dehors de l’Ille-et-Vilaine, retrouvez les permanences des associations de consommateurs dans votre département sur le site de la DGCCRF .