En lien avec Ambassad’Air, animé par la Mce, les premiers capteurs de qualité de l’air à monter soi-même sont arrivés sur Rennes en avril 2018. Ils commencent maintenant à mailler la Ville de Rennes et sont installés chez des citoyens ou dans des équipements de quartiers.

mce

Des micro-capteurs à faire soi-même pour suivre la qualité de l’air

Les capteurs Luftdaten ont vu le jour au FABLAB de Stuttgart et mesurent les particules fines (PM2.5) présentent dans l’air extérieur. Ils sont basés sur les principes de l’Internet citoyen (open source) avec toute la description nécessaire pour l’achat (environ 30 euros), le montage, l’installation et la mise en route.

Présentation des capteurs Luftdaten

Des capteurs mobiles aux capteurs fixes d’Ambassad’Air

Sur la Ville de Rennes, la Mce -participe au déploiement de ces micro-capteurs fixes dans le cadre de l’opération Ambassad’Air, avec l’appui des FABLAB. Avec les animateurs multimédias de maisons de quartiers, des capteurs sont installés, afin de rapprocher le citoyen de l’information sur la qualité de l’air du jour.

Bien que les données mesurées par les capteurs Luftdaten soient plutôt fiables, Air Breizh reste l’organisme de référence pour la mesure de la qualité de l’air en Bretagne.

Mode d’emploi, cartes, graphiques et données de ces micro-capteurs

Si vous souhaitez commander et monter vous-même votre micro-capteur, la Mce a mis en ligne une documentation sur WikiRennes. Les données sont accessibles en ligne sous forme de carte ou de tableaux :

Des RDV 4C aux Champs Libres

Pour faire vivre cette communauté, ces citoyens curieux de la qualité de l’air et des micro-capteurs proposent des temps d’échanges aux RDV 4C des Champs Libres, les premiers jeudis de chaque mois, de 17h30 à 18h45 : discussions sur la qualité de l’air, sur le capteur, achat groupé de matériel, appropriation et modification du capteur, exploration des données…

Les RDV 4C 


Voir aussi la page Ambassad’Air