En Bretagne, les déchets verts représentent près de la moitié des apports en déchetterie. A cela, il faut ajouter la pollution que provoquent les déplacements vers la déchetterie (gaz à effet de serre, pollution de l’air), le manque de place pour stocker les déchets végétaux et le coût du recyclage de ces déchets pour la collectivité et le contribuable ! Pourtant, des solutions existent pour réduire chez vous vos déchets verts.

Les déchets verts en Bretagne

  • 172 kg par an et par habitant
  • 557 500 tonnes de déchets verts collectés chaque année
  • 42 % des apports en déchetterie
  • 50 à 100 euros la tonne pour le transport et le traitement

Valoriser à domicile mes déchets verts : que des avantages !

Produire moins de déchets verts dès la conception de son jardin constitue également une solution complémentaire. Dans le livret Mon jardin au naturel, bien démarrer en quelques gestes simples, vous trouverez notamment des conseils sur le choix des végétaux et sur comment aménager son jardin pour produire moins de déchets.

Et si vous avez un jardin déjà en place, vous avez la possibilité de réutiliser tout ou partie de vos déchets verts par des techniques simples et pratiques.

Les avantages à recycler sur place :

  • Moins de déplacement en déchetterie,
  • Amélioration de la qualité du jardin avec moins d’efforts et de temps d’entretien,
  • Economies sur l’achat de compost, paillis, d’engrais et de désherbant.

Comment valoriser ses déchets verts ?

  • Le compostage

Le compostage est réalisé simplement en tas ou dans des composteurs. Il permet de transformer la plupart de nos déchets biodégradables (aussi appelés biodéchets) : déchets alimentaires, épluchures, résidus de jardinage (tailles, tontes, feuilles), papier, carton et bois (non traité) en un compost apprécié par les plantes du jardin.

Si vous avez un jardin privatif et habitez Rennes Métropole, vous pouvez demander un composteur gratuit auprès du service déchets. Vous habitez en immeuble ? Vous pouvez demander l’installation d’une aire de compostage partagée près de chez vous.

Et si vous souhaitez découvrir ou améliorer les techniques de compostage de vos restes de cuisine et de jardin, inscrivez-vous à un des ateliers gratuits proposés par Rennes Métropole.

Site de Rennes Métropole

En dehors de ce territoire, vous pouvez vous rapprocher de votre Syndicat de gestion des déchets pour connaître les dispositifs locaux.

  • Le broyage

En broyant vos tailles, vous évitez des déplacements en déchèterie et disposez d’un paillage maison pour nourrir et protéger le sol de votre jardin. En tant que matière sèche, le broyat permettra également d’équilibrer votre compost. Les branchages de petit diamètre peuvent être broyés avec la tondeuse à gazon. Pour les branchages de plus gros diamètre, un broyeur est nécessaire.

Petit conseil pratique : Il est préférable de broyer directement après la taille, lorsque le bois est encore vert car c’est plus facile.

Bon à savoir : Rennes Métropole vous permet de louer un broyeur à moindre coût ou organise régulièrement des opérations de broyage des végétaux.

Plus d’infos sur le site de Rennes Métropole

  • Le mulching

La tonte mulching de son gazon permet un gain de temps : l’herbe tondue n’est plus ramassée et évite ainsi les déplacements en déchetterie. La matière organique se décompose sur place et enrichit le sol. Si vous ramassez la tonte de gazon, elle peut être valorisée, après séchage, en paillage en fine couche aux pieds des plantations, arbres ou arbustes.

Pour en savoir plus :

Attention : 50 kg de déchets verts brûlés émettent l’équivalent en CO2 de 37 900 kms parcourus par une voiture essence. Et brûler ses déchets verts, c’est interdit et vous pouvez être puni d’une amende pouvant aller jusqu’à 450 €.

Consulter la fiche de l’Ademe sur le brûlage des déchets verts à l’air libre.