Chaque année, environ 20 millions de mobiles neufs sont vendus, dont moins de la moitié par les opérateurs télécoms. Or, plus d’un million et demi de mobiles seulement (1 524 463 en 2017) ont pu être collectés par les trois grands opérateurs membres de la Fédération en 2017. Mais que faisons-nous de notre ancien mobile lorsque nous en changeons ?

mce

Rapporter son mobile : guide complet de la Fédération française des télécoms

Les Français remplacent en moyenne leur téléphone mobile tous les trois ans. 84% des téléphones vendus étant désormais des smartphones, plus coûteux et moins subventionnés, on observe une tendance à l’allongement de la durée de vie des téléphones mobiles.

Lorsque nous changeons de mobile, nous sommes près de la moitié (41 %) à garder des mobiles inutilisés à la maison. Seul 9 % déclarent l’avoir trié ou recyclé et 22% l’ont donné à un proche.

Des solutions existent pour nos anciens téléphones

  • Votre mobile est une mine de matières premières car il est recyclable à 85%

Un mobile et ses accessoires sont constitués de 500 à 1000 pièces plastiques et métalliques différentes. Toutes proviennent de ressources non renouvelables comme par exemple le pétrole, le nickel, le zinc, le cuivre. On y trouve également d’infimes quantités de platine, d’or ou d’argent. En recyclant un mobile qui ne fonctionne plus, on préserve des ressources naturelles de la planète.

  • Rapporter son mobile chez son opérateur, une garantie pour le traitement des déchets

Lorsque les mobiles ne sont plus en état de fonctionnement, ils sont transmis aux éco-organismes qui gèrent leur fin de vie en garantissant leur recyclage et leur valorisation dans le respect de la réglementation environnementale. Même si tous les opérateurs engagés dans ce dispositif ne sont pas signataires de la Charte de la Fédération de Réemploi des téléphones mobiles, établie en 2010 en partenariat avec Eco-systèmes et le ministère de l’Ecologie, ils en respectent tous les conditions.

  • Reprise de votre mobile avec contrepartie financière, via votre opérateur

Bon à savoir : les opérateurs membres de la Fédération Française des Télécoms proposent de reprendre vos anciens mobiles (en fonction du modèle et de l’état du mobile) avec une contrepartie financière. Vous pourrez trouver sur leurs sites Internet toutes les informations sur les offres de reprise.

  • Donner son mobile, un geste pour tous

En rapportant votre mobile (et ses accessoires) chez votre opérateur avec ou sans contrepartie financière, vous favorisez également la création d’emplois dans le secteur protégé. En effet, les opérateurs membres de la Fédération Française des Télécoms collectent puis dirigent les mobiles vers des acteurs issus de l’économie sociale et solidaire : ESAT (Etablissement et Services d’Aide par le Travail) ou entreprises d’insertion comme les Ateliers du Bocage (Réseau solidaire d’Emmaüs France).

Ce sont ces organismes qui trient, réparent, reconditionnent les appareils. Ils effacent également toutes les données personnelles et changent les batteries. Les mobiles sont ensuite revendus sur le marché de l’occasion en France ou dans les pays où la téléphonie mobile peut être un accélérateur de développement ou bien donnés à des associations caritatives.

►Télécharger la plaquette Rapporter son mobile

Voir aussi sur le site l’article Impacts environnementaux des smartphones

Voir aussi la page Communiquer