En décembre, dans le cadre de l’événement « Dedans / Dehors », la Mce a mis à disposition ses locaux pour une installation vidéo originale proposée par le collectif rennais Vitrine en cours, avec les Tombées de la Nuit et les Champs Libres.

mce

Quand la Mce se transforme en kaléidoscope urbain !

Le vendredi 30 novembre et le samedi 1er décembre 2018, notre maison s’est transformée en performance artistique dans l’espace public avec le spectacle Kaléidoscope. Les Tombées de la nuit s’activent depuis des années sur Rennes, pour proposer de nouvelles façons d’occuper l’espace public, tout en bouleversant le statut du spectateur. Cette année, les Champs Libres leur ont donné carte blanche pour Dedans/Dehors, un événement pour redécouvrir la ville.

Kaleidoscope-1

«  Il y a la ville que l’on se contente d’habiter, passivement, parfois tristement, celle que l’on regarde avec indifférence, voire avec aversion. Et il y a celle que l’on décide de voir autrement, les petites histoires cachées à lire, dont on choisit de faire le décor de mille aventures poétiques et humaines. C’est cette ville que, le temps d’un week-end, d’installations en performances, de parcours en concerts, du dedans au dehors, Les Tombées de la Nuit et Les Champs Libres invitent à parcourir. » (Extrait de la présentation du site des champs libres).

A cette occasion, le collectif Vitrine en Cours a pu investir la façade de la Mce. Les artistes, Christophe Raclet et Nicolas David ne travaillent qu’avec des diapositives et films 8 et 16 mm, sorte de pied de nez au règne numérique actuel. La Mce s’est transformée en un kaléidoscope urbain, laissant les 17 fenêtres libres aux images analogiques des bandes argentiques. Un des bureaux a été totalement investi et transformé en studio pour le musicien Léo Prud’homme. La danseuse Dominique Godderis-Chouzenoux apparaissait régulièrement derrière les fenêtres, son ombre se mélangeant aux silhouettes argentiques projetées.

Kaleidoscope-3

L’événement Dedans/Dehors est l’un des temps fort du cycle « Explorations urbaines », fil rouge de la programmation des Champs libres sur l’année 2018-2019 qui éclaire les problématiques de l’appropriation de la ville par les habitants, de l’histoire de leur territoire et de ses mutations, des origines à nos jours… tout comme l’exposition « Rennes, les vies d’une ville », présentée jusqu’au 25 août 2019 au Musée de Bretagne.

Pour aller plus loin :