Des tickets de caisse sans Bisphénol A, du perchloroéthylène interdit dans les pressings, la surveillance de la qualité de l’air intérieur dans les crèches… Grâce aux précédents PNSE, plusieurs mesures comme celles-ci ont permis de réduire l’impact de notre environnement sur notre santé Jusqu’au 9 décembre 2020, vous pouvez donner votre avis sur le 4ème Plan national santé environnement (PNSE4). Cette consultation est l’occasion d’exprimer vos attentes.

Pourquoi un plan national santé environnement (PNSE)

Selon l’Organisation mondiale de la santé (OMS), 23 % des décès et 25 % des pathologies chroniques dans le monde peuvent être attribués à des facteurs environnementaux et comportementaux comme :

  • la qualité de l’air intérieur et extérieur,
  • la qualité de l’eau et de l’alimentation,
  • les expositions aux produits chimiques, aux ondes, au bruit…

Les 3 précédents plans nationaux ont permis des avancées notables pour réduire l’impact de notre environnement sur notre santé. Concrètement, depuis 2004, plusieurs mesures ont été mises en place :

  • la réduction de 50 à 80 % des émissions atmosphériques de substances dangereuses par l’industrie ;
  • l’interdiction du bisphénol A dans les tickets de caisse en France ;
  • la mise en place d’une surveillance obligatoire de la qualité de l’air intérieur dans les crèches et écoles ;
  • le déploiement de 7 000 référents locaux pour mettre en place des actions de prévention et de destruction de l’ambroisie sur l’ensemble du territoire ;
  • l’interdiction d’utilisation du perchloroéthylène dans les pressings ;
  • le soutien de plus de 750 projets de recherche en santé environnement.

Objectifs du PNSE4

le PNSE4 vise principalement à prévenir les risques sanitaires liés à la dégradation de l’environnement et permettre à chacun d’être acteur de son environnement et de sa santé.

Le projet de PNSE4 s’articule autour de 4 objectifs prioritaires :

  • s’informer sur l’état de son environnement et les bons gestes à adopter ;
  • réduire les expositions environnementales affectant notre santé ;
  • démultiplier les actions concrètes menées dans les territoires, en mobilisant les collectivités ;
  • mieux connaître les expositions et les effets de l’environnement sur la santé des populations, en développant des efforts de recherche en santé environnement.

Cette consultation est l’occasion de souligner vos attentes en prévoyant 19 actions : réduction de l’exposition au bruit, aux ondes et champs électromagnétiques, affichage des nanomatériaux, améliorer la qualité de l’air intérieur dans les établissements sensibles…

Retrouvez en détails la présentation du 4ème Plan national santé-environnement 2020-2024 :

Contribuez à la consultation

Le PNSE4 fait l’objet d’une consultation publique jusqu’au 9 décembre 2020. Pour y contribuer, rendez-vous sur : www.consultation-plan-sante-environnement.developpement-durable.gouv.fr.

 

Voir aussi la page Protéger sa santé