Vous êtes un riverain de parcelles agricoles et êtes exposé aux pesticides de mars à octobre ? Vous voulez connaître vos droits, les risques pour votre santé et celle de vos proches, savoir comment agir ? Générations futures a édité une brochure qui répond à toutes ces questions.

mce

Riverains exposés aux pesticides : Générations futures vous informe


Pourquoi cette brochure ?

Les premières victimes des pesticides sont bien sûr les professionnels qui manipulent ou sont en contact avec ces produits. Les utilisateurs amateurs de pesticides sont aussi concernés. Les riverains de champs, vignes ou vergers sont également des populations à risque puisque exposées aux pulvérisations. Il en va de même pour les écoles, hôpitaux, crèches, chemins de randonnée ou autres lieux situés proches de zones cultivées chimiquement.

« La reprise des épandages coïncide pour notre association avec, comme chaque année, de nombreux appels et des témoignages de riverains exposés aux pesticides et inquiets pour leur santé et celle de leurs enfants. Pour répondre à leurs questions, nous avons élaboré une brochure que nous rendons publique aujourd’hui et qui doit leur permettre de trouver certaines réponses. Mais en fait, ce que veulent surtout ces personnes, c’est la garantie que leur famille est bien protégée et ne court aucun risque en cas de pulvérisation de pesticides. Malheureusement à l’heure actuelle, cette garantie n’est pas, selon notre association, assurée ! » déclare François Veillerette, porte-parole de Générations Futures.

La brochure présente les effets des pesticides sur la santé, vos droits et les démarches à entreprendre si vos droits ne sont pas respectés.

►Télécharger la brochure Riverains des parcelles agricoles exposés aux pesticides

Campagne « victimes des pesticides »

Générations Futures est une association de défense de l’environnement reconnue d’intérêt général qui mène des actions (enquêtes, colloques, actions en justice, campagnes de sensibilisation…) pour informer sur les risques et lutter contre les pollutions chimiques en général et les pesticides en particulier. L’association œuvre également pour la promotion des alternatives aux pesticides, notamment par le biais de la Semaine pour les alternatives aux pesticides (SPAP) qu’elle coordonne chaque année depuis 2006.

Génération futures a souhaité développer fortement son action en direction des victimes des pesticides (professionnels et particuliers). La campagne « victimes des pesticides » a été officiellement lancée en juin 2009 lors d’une conférence de presse avec la mise en ligne d’un site internet victimes-pesticides.fr. Cette campagne offre la possibilité aux victimes des pesticides de témoigner et faire un échange de savoirs.


Pour aller plus loin, visitez le site
Jardiner au naturel, animé par la Mce et les associations de consommateurs et d’environnement adhérentes et dont les objectifs sont d’informer des dangers des pesticides et de présenter les solutions alternatives pour les jardins et les communes.

Voir aussi la page Se nourrir et Jardiner