Sortir du nucléaire du Pays de Rennes vous invite à participer à la manifestation « Stop EPR » le samedi 30 septembre, à 14h30, place de la mairie à St Lô. Cette manifestation est organisée par le collectif anti-nucléaire ouest. Plusieurs départs groupés en car sont organisés dans plusieurs villes de Bretagne.
Dans l’actualité également
Environnement1

FBNE : pour une Bretagne résiliente, solidaire et vivante face aux crises !

​La Fédération Bretagne Nature Environnement (FBNE) interpelle les élu.e.s breton.nes pour que...
Pacte-pouvoir-de-vivre

Pacte du pouvoir de vivre : 55 organisations s’unissent

Les 55 organisations, qui composent le Pacte du pouvoir de vivre, ont constaté que de trop...
insecte_libellule

Les libellules – Eau et rivières de Bretagne

Tous les ans, Eau et Rivières de Bretagne organise une campagne régionale autour de la...
bicycode

Rayons d’Action : des infos et des conseils déconfinés

Avec la fin du confinement le 11 mai 2020, la pratique du vélo est de plus en plus plébiscitée...
epandage_pesticide

Pesticides : un recours contre la réduction des distances d’épandage

La Mce relaie ce communiqué de Presse ​En pleine crise sanitaire, et sans aucune concertation, les...

Manifestation Stop EPR : samedi 30 septembre


Présentation de la manifestation Stop EPR sur le site de
Sortir du nucléaire

« La cuve du réacteur nucléaire EPR de Flamanville, était défectueuse avant même que le décret d’autorisation ne soit publié en 2007. Elle risque de se fissurer au premier choc thermique et d’entraîner une catastrophe. AREVA, EDF, l’Autorité de Sûreté Nucléaire ont attendu avril 2015 pour le révéler, après que la cuve eut été installée dans le bâtiment-réacteur, d’où elle ne peut être ressortie. Le gouvernement doit donner sa décision en octobre 2017 pour la cuve.
Le coût de ce chantier a triplé pour dépasser les 10 milliards d’euros. Au lieu de mettre fin au désastre, le gouvernement de Mr Cazeneuve l’a prolongé de 3 ans en mars 2017. C’est pourquoi 3 recours et une plainte ont été déposés par les associations pour que la démocratie soit respectée, les falsifications sanctionnées et que cesse ce chantier à marche forcée.

Nos gouvernants tentent par un coup de poker de sauvegarder « la grandeur de la France nucléaire » et d’assurer à l’EPR un débouché sur la scène du commerce international. La fermeture de la vieille centrale de Fessenheim est maintenant conditionnée à la mise en service de l’EPR. Tout cela bien sûr, à n’importe quel prix : celui d’y sacrifier notre sécurité, notre santé, notre porte-monnaie, notre avenir. Aussi mobilisons-nous pour l’abandon de ce chantier désastreux.

Soyons nombreux pour la manifestation de St Lô : place de la mairie le 30 septembre 2017 à 14 h 30 »


Départ groupé en Bretagne

Un départ groupé en car est organisé par Stop nucléaire 56 Trawalc’h au départ de Quimper avec des arrêts dans les villes de : Quimper, Quimperlé, Lorient, Auray, Vannes, Ploërmel, Rennes.

Contacts : 07 50 67 30 16 ou inscriptionbus@stop-nucleaire56.org