Vous avez vu passer une publicité sur Internet proposant des échantillons de produits de beauté gratuits ? Une annonce sur les réseaux sociaux promet de vous envoyer un cadeau gratuitement ou à 1 € ? Méfiez-vous car derrière de telles offres se cachent souvent des abonnements assortis de prélèvements mensuels.

Comment fonctionnent les abonnements cachés ?

Cela commence souvent par une publicité sur Internet ou sur les réseaux sociaux, un sondage ou une fenêtre « pop-up » qui vous propose de vous envoyer un cadeau ou un échantillon gratuit : seuls les frais de port, autour de 5 euros en moyenne, sont à votre charge. Des produits comme des iPhones, des machines à café expresso ou des drones, des produits de beauté ou du prêt à porter font souvent l’objet de ce type de pratiques.

Quelques jours plus tard, vous constatez qu’en acceptant l’offre, vous avez souscrit à un abonnement payant qui peut vous avoir été proposé par le biais d’une discrète case dite « pré-cochée ».

Comment éviter d’être piégé ?

Pour y voir plus clair, la DGCCRF (Direction générale de la consommation, de la concurrence et de la répression des fraudes) donne un certain nombre de conseils :

  • Méfiez-vous des offres trop alléchantes ;
  • Vérifiez que les informations obligatoires sont présentes (article L. 221-5 du Code de la consommation) : nom ou raison sociale, adresse de siège social et adresse de courrier électronique, coordonnées téléphoniques… ;
  • Méfiez-vous des sites web qui n’ont pas d’adresse postale en France, ni de numéro de téléphone fixe, localisable par les Pages jaunes et non surtaxé, ni de raison sociale domiciliée en France ;
  • Vous devez pouvoir exercer un droit de rétractation ;
  • Lisez attentivement les conditions générales de vente sur le site pour voir si elles ne cachent pas un abonnement et gardez-en une copie ;
  • Assurez-vous du sérieux du site en vérifiant que le nom de la société et de son gérant ainsi que leurs coordonnées apparaissent dans les mentions légales du site ;
  • Vérifiez l’adresse postale sur des moteurs de recherche et consultez d’autres sites et forum.

Comment résilier un abonnement caché ?

  • Demandez l’arrêt du prélèvement (par courrier ou en ligne) ;
  • Exigez l’annulation de toute nouvelle livraison ainsi que le remboursement des sommes versées ;
  • Faites jouer votre droit de rétractation si vous êtes dans les 14 jours suivant la commande ;
  • Faites opposition à l’abonnement en contactant votre banque. Vérifiez si vous pouvez bénéficier de la procédure de « charge back », qui vous permet d’obtenir le remboursement directement par votre banque.
  • Déposez une réclamation auprès de la DDPP (direction départementale de la protection des populations) ou de la DDCSPP (direction départementale de la cohésion sociale et de la protection des populations) de votre lieu de résidence.

Liste des DDPP et DDCSPP

Voir aussi l’actualité SignalConso : une plate-forme de signalement des fraudes

Des associations de défense des consommateurs pour vous aider

Si vous n’arrivez pas à arrêter ce système d’abonnement, n’hésitez pas à contacter une association de défense des consommateurs :


Voir aussi la page Règler un litige