À partir du 15 juin 2017, les Européens n’auront plus de frais d’itinérance (roaming) à payer quand ils se déplaceront dans l’Union européenne (UE).
Les frais d’itinérance sont les surcoûts que les opérateurs de télécommunications imposent à leurs abonnés lorsqu’ils utilisent leur appareil mobile dans un autre pays de l’UE.

mce

Fin du Roaming (Frais d’itinérance)

 

En effet, l’itinérance (en anglais roaming) est une fonctionnalité qui permet d’utiliser son téléphone mobile, son smartphone ou sa tablette via un opérateur différent de celui auquel on est abonné.

Attention : un consommateur ne pourra en profiter qu’à la condition d’être abonné auprès d’un opérateur de son pays de résidence (exception prévue pour les expatriés).

Dès le 15 juin 2017, lorsqu’ils seront en déplacement dans l’UE, les consommateurs (particuliers et entreprises) verront leurs appels et SMS facturés au même tarif que lorsqu’ils se trouvent dans leur pays mais l’usage d’Internet mobile sera limité.

Et pour les données mobiles ? Comment calculer son quota de data ?

La consommation de données autorisée dans un autre pays d’Europe sera limitée. Pour connaître l’enveloppe de données utilisables sans surcoût, il faut tenir compte du prix de son forfait. L’équation est la suivante : (prix du forfait/7,7) x 2 = nombre de giga-octets inclus.

Par exemple, pour un forfait à 20€ : (20/7,7) x 2 = 5 Go de données à utiliser à l’étranger.
En cas de dépassement,
l’opérateur facturera 7,70€ le Go supplémentaire (dégressif dans le temps).
Une très bonne nouvelle pour le consommateur français. Attention toutefois, les data consommées sont décomptées du forfait.

Seule condition ? Rester dans la limite d’une « utilisation raisonnable ». Si sur une période de quatre mois, l’opérateur constate une consommation « en roaming » excessive et régulière, l’abonné recevra une alerte. S’il ne change pas de comportement dans les deux semaines qui suivent, il se verra appliquer des suppléments à hauteur de 0,032 euro par minute pour les appels, 0,01 euro par SMS et 7,70 euros par Go (gigabit) consommé.

Sources :

INC Institut national de la consommation

Service-public.fr