L’Association Leo Lagrange Défense des Consommateurs d’Ille-et-Vilaine (ALLDC 35), en collaboration avec la Maison de la consommation et de l’environnement, a réalisé un livret d’information grand public qui apporte un certain nombre de réponses aux interrogations qui se posent devant la complexité des dénominations de vente.

mce

Complexité des dénominations de vente : bien s’informer sur la réalité de nos achats alimentaires

La mise en vente des denrées alimentaires implique une information du consommateur sur le produit et sur son prix. C’est pourquoi, la dénomination de vente est définie par un texte réglementaire. C’est l’élément de base de l’information du consommateur, complétée par d’autres éléments comme la liste des ingrédients, les dates, l’identité du responsable

Les signes de qualité : Agriculture biologique (AB), Label rouge, Appellation d’origine protégée (AOP), Indication géographique protégée (IGP), Spécialité traditionnelle garantie (STG) sont de bons repères pour les consommateurs. Ils sont souvent mis en évidence sur les étiquetages, à proximité de la dénomination. Attention, ne pas les confondre avec les pseudos distinctions commerciales (ex : “élu produit de l’année”, “reconnu saveur de l’année”…).

Pour aller plus loin :

Les possibilités de constater que des dénominations de vente de denrées alimentaires sont de nature à créer une confusion dans l’esprit du consommateur sont multiples et variées :

  • par l’utilisation délibérée de noms qui ne correspondent pas à la réalité du produit, ou par erreur, ou par ignorance difficilement admise de la part d’un professionnel.
  • par le détournement d’un texte réglementaire (voir le paragraphe sur les poissons par exemple).
  • dans l’application de textes réglementaires.

S’agissant de situations très évolutives, parfois liées aux imaginations fertiles des spécialistes du marketing, ces informations sont destinées à éveiller la vigilance des consommateurs, qu’ils soient clients de commerces traditionnels, de rayons «à la coupe» des grandes surfaces ou des linéaires de produits préemballés.

Le livret tente de dresser des catalogues de dénominations qui existent dans les secteurs des produits carnés, des produits de la mer, des produits laitiers, des boissons et des produits céréaliers. Il a pour objectif de transmettre aux consommateurs des informations et des conseils à utiliser lors de ses achats, quel que soit le type de commerce pratiqué (marchés, grandes surfaces, traditionnels…).

Il est disponible à l’accueil de la Maison de la consommation et de l’environnement pendant ses heures d’ouverture.

Télécharger le livret « Consommateurs, informez-vous sur la réalité de vos achats de denrées alimentaires pour éviter les pièges » ci-dessous