Voir toutes les dernières actualités

Concertation du Plan de Protection de l’Air : l’avis des associations

Date de publication : 15 septembre 2021
pollution-delair

Attention cet article est en mode “Archives”, les informations sont peut être périmées ou erronées

En mai 2021, six associations ont donné leur avis pour que le nouveau Plan de protection de l’air de Rennes Métropole soit plus efficace. Les associations demandent une approche globale de l’air, qui ne se limite pas aux polluants listés dans la réglementation mais qui intègre l’ammoniac, les pesticides ou les PM1, etc. Il convient aussi de réduire le trafic aérien et routier, pour faire baisser la pollution à la source.

Concertation du Plan de Protection de l’Air

Un 3ème Plan de Protection de l’Atmosphère (PPA 2022-2027) est en cours d’élaboration afin de reconquérir et de préserver la qualité de l’air sur Rennes Métropole. Dans le cadre d’une concertation préalable, l’État a organisé une première concertation en mai 2021, dite « préalable ». L’objectif  était de recueillir l’avis des citoyens, en vue de finaliser le nouveau plan début 2022. Six associations (Alternatiba Rennes, AUTIV, COBEN, Collectif Victimes des Pesticides, Eau et rivières de Bretagne, Mce) ont donné leur avis pour que le nouveau Plan de protection de l’air de Rennes Métropole soit plus efficace.

Nos réponses aux questions de la concertation préalable

Dans le cadre de la concertation préalable, l’État et Rennes Métropole posaient plusieurs questions. Les associations ont pu apporter leur avis :

  • Le diagnostic doit mieux présenter l’impact sanitaire de la pollution de l’air sur Rennes Métropole
  • La connaissance sur la pollution de l’air par l’ammoniac doit être améliorée
  • La vulgarisation sur les mesures de pesticides dans l’air est insuffisante
  • L’impact de la pollution de l’air par l’aviation ne doit pas être ramené à la seule commune de St Jacques de la Lande
  • Il faut mieux argumenter pourquoi certains polluants sont classés à enjeux et d’autres à moindres enjeux.
  • Il convient de réduire le trafic aérien et routier, tout en favorisant les alternatives : train, métro, bus, vélo.

Nos remarques complémentaires

Les associations demandent aussi :

  • Une évaluation du 2ème PPA pour en tirer pleinement les enseignements
  • Une meilleure implication citoyenne dans le Comité de suivi du 3ème PPA
  • De voir plus loin que la liste des polluants réglementaires, en se penchant aussi sur les pesticides, les PM1, le black carbon (carbone suie)…
  • D’anticiper le durcissement de la réglementation européenne et de mieux articuler les outils de planification (PDU, PCAET, SCOT, etc.)

Contribution inter-associative à la concertation préalable du Plan de Protection de l’Atmosphère 3 de Rennes Métropole

Pour aller plus loin

Voir aussi l’opération Ambassad’Air

Cela pourrait aussi vous intéresser :

En octobre à la Mce : le programme des associations !

En octobre à la Mce : le programme des associations !

La Mce, Maison de la consommation et de l’environnement, regroupe 29 associations de défense des consommateurs et de protection de l’environnement. En ce mois d'octobre, les associations organisent de nombreux événements et vous invitent à y participer. En octobre,...

lire plus