Une audioprothèse (appareil auditif) est un dispositif médical, pris en charge en partie par la Sécurité sociale. Le prix d’un appareil auditif comporte la fourniture de l’appareillage mais également des prestations d’accompagnement. L’Inc – Institut national de la consommation – a réalisé une fiche pratique – qui informe sur la réglementation applicable et sur toutes les mesures d’accompagnement.

mce

Comment choisir un appareil auditif ?

Une audioprothèse, appelée aussi aide auditive, est un dispositif médical, à usage individuel. Il est destiné à compenser, au moyen d’une amplification appropriée, les pertes d’audition des malentendants ou les troubles de la compréhension. A ce titre, les audioprothèses sont remboursées en partie par la Sécurité sociale et le cas échéant par une complémentaire santé.

Attention à ne pas confondre les audioprothèses prises en charge par la Sécurité sociale avec les assistants d’écoute, pourtant parfois désignés par le même nom (appareil auditif, ou prothèse auditive). L’Inc précise que les assistants d’écoute sont vendus sans ordonnance, en pharmacie ou dans certains centres d’optique. Les audioprothèses sont prescrites par un médecin ORL (oto-rhino-laryngologiste) ou un médecin généraliste ayant suivi une formation spécifique d’otologie (branche de la médecine spécialisée dans le diagnostic et le traitement des troubles de l’oreille humaine).

L’audioprothésiste doit remettre un devis détaillé, avant tout achat d’une audioprothèse.

Pour favoriser l’équipement des personnes qui en ont besoin, la prise en charge des appareils auditifs a évolué depuis le 1er janvier 2019 et sera à nouveau revue à la hausse au 1er janvier 2020 puis au 1er janvier 2021.

Il s’agit de la première étape de la réforme dite « 100 % santé », visant à améliorer l’accès aux soins optiques, dentaires et d’audiologie.

  • Attention : jusqu’au 31 décembre 2019, le devis doit être conforme au modèle de devis prévu par l’arrêté du 31 octobre 2008.

► Télécharger le modèle de devis

  • Un nouveau modèle de devis sera applicable à compter du 1er janvier 2020. Il devra faire apparaître de façon distincte le prix de l’appareil et le prix des prestations d’adaptation. Cela vous permettra de comparer l’importance donnée par le professionnel aux opérations de suivi après la vente de l’appareil. L’audioprothésiste indiquera également les montants de prise en charge par la Sécurité sociale et par les assurances complémentaires, ainsi que, le cas échéant, la somme restant éventuellement à votre charge.

Bon à savoir :  Le Devis vous est remis pour information., Lorsque vous signez le devis, votre commande est validée, il n’y pas plus de possibilité de se rétracter.

Dans sa fiche pratique, l’Inc informe également sur les obligations de l’audioprothésiste au moment de la vente d’un appareil auditif. Une partie est aussi consacrée à la garantie.

Consulter la fiche pratique de l’Inc Vous achetez un appareil auditif

Voir aussi