Le 22 décembre 2017, le Préfet d’Ille-et-Vilaine a approuvé, par arrêté préfectoral, le nouveau dispositif départemental de gestion des pics de pollution. Ce dispositif, visant à lutter plus efficacement contre la pollution émise par les transports et déplacements urbains, inclut une mesure dite de « circulation différenciée » basée sur des vignettes Crit’Air, qui entrera en vigueur le 1er octobre 2018.

mce

Circulation différenciée à Rennes en cas de pics de pollution à partir du 1er octobre 2018

La vignette Crit’Air

Appelé aussi certificat qualité de l’air, Crit’Air permet à l’État ou aux collectivités territoriales de moduler les dispositifs applicables aux véhicules, en particulier les conditions de circulation et de stationnement, afin de favoriser l’utilisation des véhicules les moins polluants et de réduire la pollution atmosphérique et ses impacts sur la santé de la population. Il s’agit d’un autocollant rond correspondant à une classe de véhicule définie en fonction des émissions de polluants atmosphériques. Le certificat est obligatoire seulement dans certaines zones et peut également permettre de bénéficier de certains avantages instaurés par les collectivités.

Pour en savoir plus, www.certificat-air.gouv.fr/


Activation de la circulation différenciée en cas de pollution à Rennes

Le Préfet déclenchera la mesure de circulation différenciée, basée sur les vignettes Crit’Air, dès le 4ème jour de l’épisode de pollution, qu’il ait débuté par une procédure d’information-recommandation ou une procédure d’alerte. Les véhicules les plus polluants ne seront alors plus autorisés à circuler jusqu’à la fin de l’épisode de pollution.

Tous les propriétaires de véhicules motorisés sont invités à se procurer d’ici l’hiver 2018-2019 la vignette Crit’Air à apposer sur le parebrise, dont le prix avoisine les 4 euros.

Cette vignette est obligatoire pour tout type de véhicule souhaitant circuler dans une zone concernée par le dispositif en cas de pic de pollution.

La qualité de l’air est aujourd’hui un enjeu de santé publique majeur pris en compte par les pouvoirs publics et identifié par la population. Toute l’année, l’État et Rennes Métropole agissent ensemble dans le cadre du Plan de protection de l’atmosphère de Rennes pour une meilleure qualité de l’air. Rennes Métropole a souhaité s’associer à l’État pour accompagner le déploiement du dispositif de circulation différenciée sur le territoire de Rennes Métropole intra-rocade.

Ainsi, Rennes Métropole a instauré le Pass Qualité Air, qui, dès le premier jour d’activation d’une procédure d’alerte à la pollution, donne accès à l’ensemble du réseau de transports en commun du réseau STAR pour 1,50 € la journée.

Pour aller plus loin :

Dossier de presse Crit’Air du 20 février 2018

Infographies CritAir


Voir aussi la page
Se déplacer