Photo ci-dessus :  Panneau installé sur les sites test (Crédit photo :D. Gouray).

Depuis juillet, la ville de Rennes expérimente sur cinq sites les cédez-le-passage devant des passages piétons. L’objectif est de renforcer la sécurité des piétons.

mce

Des cédez-le-passage devant cinq passages-piétons rennais

Sur le site Internet de Rennes Métropole, on peut lire que les accidents piétons ont augmenté à Rennes entre 2015 et 2016 (85 en 2016, +23 par rapport à 2015). Et au niveau national, 65 % des accidents des piétons ont lieu sur des passages-piétons.

Les véhicules ont pourtant l’obligation de s’arrêter devant un passage-piéton dès qu’une personne traverse ou manifeste l’intention de traverser. Ne pas le faire peut entraîner une contravention de 135 € et la perte de 4 points.

La Ville de Rennes est la deuxième ville française à tester un tel dispositif après Strasbourg. Le cédez-le-passage est signalé au sol par des carrés blancs à cinq mètres en amont du passage-piétons. Il oblige automobilistes et conducteurs de deux-roues à s’arrêter lorsqu’un piéton traverse ou manifeste l’intention de traverser sur le passage clouté.

L’objectif est ainsi d’améliorer la visibilité des piétons et des automobilistes. L’arrêt à cinq mètres en amont du passage permet notamment aux conducteurs de véhicules, situés sur une file de gauche, de mieux voir qu’un piéton a entamé la traversée de la chaussée.

Où sont-ils situés?

Ces cédez-le-passage sont situés à cinq endroits de Rennes :

• Sur le mail François-Mitterrand ;
• boulevard de la Liberté (au niveau de l’école Liberté) ;
• avenue Janvier (au niveau de l’entrée du lycée Emile-Zola);
• boulevard de la Tour d’Auvergne ;
• avenue Gros-Malhon.

Avec cette expérimentation prévue pour durer six mois, la Ville anticipe et évalue localement l’efficacité de ces cédez-le-passage sous différentes conditions (positionnement, météo, luminosité,…).

Des passages piétons en 3D pour plus de sécurité

En septembre 2017, un passage piéton un peu particulier a été inauguré à Ísafjörður, en Islande. Peint en trois dimensions, il crée une véritable illusion d’optique, avec pour objectif de faire ralentir les usagers de la route pour les inciter à une conduite plus responsable. Ce passage a été mis en place dans une zone résidentielle, où la limite de vitesse est déjà régulée à 30km/h. Le résultat est assez impressionnant.

Lire l’article du Huffington Post

En France, la première commune à s’équiper de passage piéton en 3D est Cysoing, commune française située dans le département du Nord, en région Hauts-de-France.

Lire l’article de la Voix du Nord

 

Le code de la route évolue en faveur des piétons et des cyclistes !

Depuis quelques années, le code de la route a connu de nombreuses évolutions, notamment pour améliorer la sécurité en ville et mieux protéger les plus fragiles : les piétons et les cyclistes. Pour de nombreuses personnes, ces règles n’existaient pas, ou ont évolué depuis qu’elles ont passé leur examen du code de la route. Le Cerema (Centre d’études et d’expertise sur les risques, l’environnement, la mobilité et l’aménagement), avec son équipe « Une Voirie pour Tous », a produit une série de brèves pédagogiques pour porter à la connaissance du grand public les évolutions majeures.

Consulter les brèves pédagogiques sur le site du Cerema


Voir aussi la page : Se déplacer 

 

ATTENTION CET ARTICLE A EXPIRE depuis le 2 February 2018 Certaines informations peuvent avoir changé