Des pratiques commerciales abusives, mensongères ou trompeuses, visant particuliers et entreprises, sont régulièrement signalées. Retrouvez, sur un espace dédié sur le site internet de la DGCCRF (Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes), les conseils pour vous prémunir des pratiques identifiées par ses services.
dgccrf arnaques

Un nouvel espace dédié à la lutte contre les arnaques sur le site de la DGCCRF 

Des arnaques sont régulièrement signalées aux services de la DGCCRF ou constatées à l’occasion de ses investigations. La DGCCRF a pour mission d’enquêter sur ces arnaques et de les sanctionner, mais aussi d’informer le consommateur afin qu’il ne se laisse pas abuser.
C’est pourquoi, sur son site Internet, elle a créé un espace dédié aux arnaques sur lequel elle propose des conseils pour prémunir des principales pratiques identifiées par ses services.

Quelques exemples de pratiques commerciales trompeuses :

Dans des situations particulièrement inconfortables (fuite d’eau, porte bloquée…), des professionnels profitent du caractère urgent de la réparation pour abuser leurs clients sur les prix ou les prestations. Soyez prudent à la lecture d’une annonce commerciale ou d’une publicité se prévalant de la caution d’un service public : ne leurs accordez pas systématiquement crédit !

Des personnes se faisant passer pour des sociétés ou des établissements financiers qui vous sont familiers vous adressent des courriels frauduleux dans le but de récupérer vos coordonnées bancaires.  Ces messages sont des faux : vous ne devez pas leur donner suite !

Vous recevez un appel en absence, ou un sms, qui vous incite à rappeler un numéro surtaxé, ce qui permet aux auteurs de l’appel (ou du message) d’encaisser les frais liés à la communication téléphonique. Vérifiez toujours l’origine de ces messages avant d’y répondre ! Si vous n’en connaissez pas l’origine, sachez que vous prenez des risques en rappelant !

De faux sites administratifs proposent d’effectuer, moyennant rémunération, certaines démarches administratives courantes : demande de permis de conduire, de carte grise, d’extrait d’acte de naissance. Renseignez-vous auprès des sites officiels de l’administration avant de passer une commande.

Pour choisir un restaurant, un hôtel ou tout simplement à l’occasion de l’achat d’un bien, vous êtes nombreux à consulter les avis de consommateurs accessibles en ligne : attention, ces avis ne sont pas toujours fiables. La loi pour une République numérique a introduit des dispositions visant à sanctionner ces pratiques. Si vous avez un doute sur l’authenticité d’un avis, signalez-le. Et diversifiez vos sources d’information avant d’effectuer un achat ou votre réservation !

Des professionnels ont été sollicités par une société utilisant frauduleusement les logos et codes couleurs des publications de la DGCCRF. Ce n’est pas la première fois qu’une telle pratique est signalée : des courriels, signés par une personne se faisant passer pour un agent de la DGCCRF, ont été adressés à des professionnels en vue d’exiger un règlement. Vérifiez  l’origine des courriels qui vous sont envoyés, surtout lorsqu’ils se prévalent de la caution d’un service public.

Retrouvez tous les exemples de pratiques frauduleuses sur Infos arnaques

 

Au moindre doute, faites appel aux services de la direction départementale de la protection des populations (DDPP) ou à la direction départementale de la cohésion sociale et de la protection des populations (DDCSPP). Liste des différentes directions par départements.

En cas de litige, les associations de défense des consommateurs peuvent également vous aider :

  • Vous habitez sur Rennes et ses environs, retrouvez toutes les permanences des associations de consommateurs de la Mce dans la rubrique Pratique.
  • Vous résidez en dehors de l’Ille-et-Vilaine, retrouvez les permanences des associations de consommateurs dans votre département sur le site de la DGCCRF.


Voir également notre article sur
Rénovation énergétique : gare aux escrocs !