Depuis septembre 2017, la saison 2 d’Ambassad’Air est officiellement lancée. Cette opération de la ville de Rennes, animée par la Mce, permet à des habitants de se mobiliser pour la qualité de l’air à Rennes, en utilisant des micro-capteurs. Cette année, Ambassad’Air se développe avec plus d’habitants volontaires, en travaillant aussi avec des établissements scolaires, des équipements de quartiers et des associations.

Ambassad'air

Ambassad’Air : une nouvelle saison de mesure citoyenne de la qualité de l’air commence à Rennes


Un quartier en plus et le double de volontaires

Comme en 2017, Ambassad’Air se poursuit sur les quartiers Villejean et le Blosne, et s’étend cette année à Bréquigny. Après un appel à volontaires, et un grand nombre de candidatures, une trentaine de volontaires, de tous âges, et de profils assez variés : des cyclistes qui s’interrogent sur la pollution automobile, des personnes ayant des troubles respiratoires, des actifs dans le milieu de la santé, ou d’autres intéressés par le côté technique, a été retenue pour être les Ambassad’airs 2018.

De nouveaux acteurs impliqués

Cette année, il a été fait le choix d’intégrer des associations et des équipements de quartiers, pour accroître la diffusion. La Petite Rennes (atelier de réparation de vélos), la MJC Bréquigny, la Maison de Quartier La Touche, Roazhon Mobility (une vélo-école), l’association étudiante Ar Vuhez, l’association Espace Piéton… ont ainsi été équipées de capteurs pour en tester l’utilisation et communiquer sur l’opération auprès de leurs membres et usagers.

Par ailleurs, des établissements scolaires se sont également engagés  dans l’opération. Au Collège Emile Zola, avec l’enseignante de SVT, ce sont 150 élèves de 3ème qui sont sensibilisés et qui ont pu faire des mesures en cette fin d’année 2017. Pour exploiter les données, les étudiants en géographie de l’Université de Rennes 2 se sont emparé de l’opération pour travailler sur des cartographies.

De nouveaux outils de communication

Pour mieux expliquer l’opération, un livret présente tout ce qui entoure le projet, des volontaires aux partenaires, en donnant des éléments sur la qualité de l’air (polluants…), la mesure experte par Air Breizh, la mesure citoyenne ainsi que des gestes à appliquer au quotidien pour tendre à une amélioration de notre environnement. Les outils pour communiquer sur les résultats sont en cours d’élaboration, avec la participation des volontaires. La communication via les réseaux sociaux est continue, et tout ce qui concerne le projet est détaillé dans l’article « Ambassad’Air » sur Wiki Rennes. N’hésitez pas à nous suivre !

De nouvelles perspectives

En janvier, les volontaires seront équipés de capteurs. En lien avec eux, la Mce et les partenaires travaillent pour faciliter l’accès aux résultats des mesures. Rendez-vous dans les semaines à venir pour découvrir de nouvelles évolutions de l’opération !

 

Voir aussi la page Se déplacer/ Ambassad’Air