Véritable temps fort de la saison 2017-2018, l’Orchestre symphonique de Bretagne a souhaité proposer, autour du concert « les 40èmes rugissants », des rencontres, ateliers, expositions et projection de film, en partenariat avec les associations de la Maison de la consommation et de l’environnement. Une programmation atypique qui mêlera la création artistique et la démarche environnementale pour tous les publics réunis : amateurs de musique, amoureux de la nature, artistes, citoyens…

Les 40èmes rugissants avec l’Orchestre symphonique de Bretagne

La Mer, ses beautés et ses dangers, ses profondeurs insondables, ont toujours exercé sur l’homme une irrésistible attraction. Les artistes n’y font bien sûr pas exception. Alors que les océans sont en danger, et à l’occasion de la journée de la Terre, l’Orchestre symphonique de Bretagne a souhaité rendre hommage aux hommes et femmes de la mer : d’Anita Conti, première femme océanographe, qui fut l’une des premières à alerter des dangers de la surpêche à Jean Cras, compositeur et officier de marine breton, en passant par Julien Gauthier, qui créera sa Symphonie Australe inspirée d’un séjour de cinq mois dans les Îles Kerguelen

Les îles Kerguelen permettent de concentrer l’ensemble des préoccupations proches des associations de la Mce : l’environnement, la biodiversité mais aussi l’énergie, l’alimentation,… C’est pourquoi l’Orchestre Symphonique de Bretagne a proposé à la Mce une coopération pour l’organisation d’une programmation en parallèle avec des animations, expositions, balades…


Petite sélection proposée par les associations de la Mce

  • Projection du film Déchets nucléaires : Océans poubelle proposée par Sortir du Nucléaire- Pays de Rennes et Greenpeace Groupe Local Rennes

Un documentaire de Thomas Reutter et Manfred Ladwig

Les océans subissent de nombreuses pollutions, et il y en a une bien réelle : la pollution radioactive. Pendant des années, des fûts radioactifs ont été immergés au fond des océans, notamment au large des côtes françaises et européennes. Pratique interdite depuis 1993, les fûts n’ont pas bougé et, rongés par la rouille, menacent la faune et la flore océanique. La projection sera suivie d’une rencontre avec Yannick Rousselet, chargé de campagne nucléaire à Greenpeace France.

Jeudi 5 avril 2018 / 20h15 / Maison des associations / Entrée : prix libre

Facebook de la projection

  • Exposition Voyage aux îles de la désolation proposée par l’Orchestre Symphonique de Bretagne

Emmanuel Lepage, dessinateur de bandes dessinées, (Ar men, La lune est blanche, Un printemps à Tchernobyl), François Lepage, photographe, et Caroline Britz, journaliste, ont embarqué en 2010 à bord du Marion Dufresne, le plus grand navire océanographique d’Europe, ravitailleur des Terres australes et antarctiques françaises, dont les Îles Kerguelen. Cette exposition est le récit dessiné, photographié et écrit de ce voyage pas comme les autres. Parallèlement, des planches extraites de l’album éponyme seront exposées à la Mce, du 15 mars au 30 avril.

Du 11 au 24 avril / Ciné TNB / Entrée libre

  • Exposition Les Plaies de Fukushima proposée par Sortir du Nucléaire – Pays de Rennes

Plus d’un an et demi après le tsunami et l’accident  de la centrale de Fukushima en mars 2011, Emmanuel Lepage s’est rendu sur place. Comme à Tchernobyl, l’auteur est fasciné par cette beauté du terrible, et de nouveau confronté aux conséquences du nucléaires, aux traces laissées dans l’esprit et sur la santé des habitants.

Du 15 mars au 30 avril / Maison de la consommation et de l’environnement / Entrée libre

  • Exposition Les fleurs de Tchernobyl proposée par Sortir du Nucléaire – Pays de Rennes

Tchernobyl : la plus grosse catastrophe nucléaire du XXème siècle. Le réacteur n°4 explose le 26 avril 1986. En Avril 2008, Emmanuel Lepage et Gildas Chasseboeuf se rendent sur place, et, par leurs dessins, tentent de témoigner du danger nucléaire. Les fleurs de Tchernobyl sont le résultat de ce périple insensé au milieu d’une nature vivante et terrible.

Du 6 au 30 avril / La Maison bleue / Entrée libre

  • Exposition Les hommes et la mer dans l’art japonais proposée par Sortir du Nucléaire – Pays de Rennes

De la célèbre vague de Kanagawa au meurtrier tsunami qui submergea la côte du Tõhoku et ruina la centrale de Fukushima en 2011, les humeurs de la mer inspirent depuis des siècles les artistes japonais. Expositions de ukiyo-e (estampes de Hokusai, Hiroshige et autres artistes…) et de gyotaku (impression d’empreintes de poissons de l’artiste breton Marc Porrini) proposés par Sortir du nucléaire – Pays de Rennes.

Du 15 mars au 30 avril / Maison de la consommation et de l’environnement / Entrée libre

  • Atelier-Création d’instruments de musique avec Eau et rivières de Bretagne

Des percussions en couvercle de poubelle ou des cuillères en guise de maracas, tous les objets peuvent devenir des instruments de musique. Eau et rivières de Bretagne propose d’allier l’utile à l’agréable avec un atelier de création d’instruments de musique à partir de matériaux de récupération, animé par un musicien intervenant.

Samedi 14 avril 2018 / 15h / Lieu de rdv précisé lors de l’inscription

Inscription par mail : ecovolontaire35@gmail.com