Sortir du nucléaire du Pays de Rennes et la Maison de la consommation et de l’environnement, en partenariat avec l’orchestre symphonique de Bretagne (OSB), vous invitent à découvrir l’exposition « 40èmes rugissants : les artistes illustrent la mer », à partir du 15 mars, à la Mce.

Dans l’actualité également

factures calculatrice_argent

Factures d’eau et d’électricité : des aides existent

Vous avez des difficultés pour régler vos factures d'eau et d'énergie, électricité? Il existe...
Linky

Compteur Linky : l’installation n’est pas obligatoire pour la Cour d’appel de Bordeaux !

Suite à une action collective qui a porté la démarche devant les tribunaux, le 17 novembre 2020,...
isolation

Rénovation énergétique : des conseils anti-arnaques !

Isolation des murs, changement de fenêtres… Attention ! La Direction de la Concurrence, de la...
Greenpeace_guide-electricite-verte

Votre fournisseur d’électricité est-il vraiment vert ?

La Mce relaie cette information L’électricité a beau être invisible, cela n’empêche pas les...

40èmes rugissants : les artistes illustrent la mer

Les artistes illustrent la mer

L’association Sortir du nucléaire du Pays de Rennes vous invite à venir découvrir plusieurs expositions autour de la mer, de l’art japonais et de Fukushima :

  • Des îles Kerguelen à Fukushima : dessins d’Emmanuel Lepage
  • « Le monde flottant » : estampes japonaises par Hokusai, Hiroshige…
  • L’art du gyotaku : empreintes de poissons par Marc Porrini

Cette proposition originale s’est faite dans le cadre d’un partenariat avec l’Orchestre symphonique de Bretagne.

Les 40èmes rugissants avec l’Orchestre symphonique de Bretagne

La Mer, ses beautés et ses dangers, ses profondeurs insondables, ont toujours exercé sur l’homme une irrésistible attraction. Les artistes n’y font bien sûr pas exception. Alors que les océans sont en danger, et à l’occasion de la journée de la Terre, l’Orchestre symphonique de Bretagne a souhaité rendre hommage aux hommes et femmes de la mer : d’Anita Conti, première femme océanographe, qui fut l’une des premières à alerter des dangers de la surpêche à Jean Cras, compositeur et officier de marine breton, en passant par Julien Gauthier, qui créera sa Symphonie Australe inspirée d’un séjour de cinq mois dans les Îles Kerguelen

Les îles Kerguelen permettent de concentrer l’ensemble des préoccupations proches des associations de la Mce : l’environnement, la biodiversité mais aussi l’énergie, l’alimentation,… C’est pourquoi l’Orchestre Symphonique de Bretagne a proposé à la Mce une coopération pour l’organisation d’une programmation en parallèle avec des animations, expositions, balades…

 Télécharger le programme détaillé

Exposition visible dans nos locaux à partir du 15 mars 2018.


Entrée libre et gratuite
pendant les heures d’ouverture