A l’occasion de la journée mondiale de l’eau le mercredi 22 mars, l’Indecosa Cgt a publié un communiqué de presse. « L’eau est un patrimoine commun de l’humanité et un élément vital au quotidien pour chacun de nous. La fourniture d’une eau saine, la sécurité des équipements de traitement et de distribution ne doivent en aucun cas faire l’objet d’une marchandisation.
eau

La Mce relaie ce communiqué de presse

En France, un grand service public de l’Eau et de l’Assainissement doit assurer à tous les citoyens la fourniture d’une eau potable de qualité et un traitement qui garantisse, pour les générations à venir, une ressource saine, préservée des agressions et des pollutions diverses.

Sur le territoire national et au-delà, INDECOSA-CGT et la CGT s’engagent en faveur du droit fondamental de l’homme à l’eau et à l’assainissement, reconnu en 2010 par l’Assemblée Générale des Nations Unies.

  • L’accès à l’eau et à l’assainissement individuel ou collectif est un droit universel.
  • Partout dans le monde l’accès à l’eau doit être gratuit.
  • Le minimum d’eau nécessaire à la vie doit être mis gratuitement à disposition.
  • L’eau doit être facturée au m3 à un prix juste et équilibré.
  • Une tarification progressive doit être appliquée à tous les usagers pour inciter aux économies.
  • L’interdiction des coupures et la réduction de débit aux abonnés domestiques doivent être strictement respectées.

La distribution de l’eau et l’assainissement doivent s’inscrire dans une politique publique nationale et les usagers domestiques doivent être représentés dans les organes décisionnaires des structures organisatrices. En France, un grand service public de l’eau doit passer par la création et le renforcement de régies sur les territoires. INDECOSA-CGT invite à une réappropriation publique de l’eau à l’échelon local ou départemental. »

Télécharger le communiqué de presse de l’Indecosa CGT


Pour en savoir plus :

• Indecosa CGT 35 : 02 99 79 44 47 ou indecosa35@orange.fr

• Contactez votre association locale INDECOSA-CGT.

 Permanences de l’Indecosa Cgt 35